Le maire de Montréal remet la Clé de la Ville au brigadier-général Hercule Gosselin (PHOTOS/VIDÉO)

0

Le brigadier-général Hercule Gosselin, commandant de la 2e Division du Canada et de la Force Opérationnelle Interarmées (Est) a reçu des mains du maire de Montréal, Denis Coderre, la Clé de la Ville.

C’est lors d’une cérémonie tenue à l’intérieur de l’Hôtel de ville que le général s’est vu remettre cet honneur rare, qui a lieu qui plus est durant les festivités entourant le 375e anniversaire de la Fondation de Montréal et en ce 1er juillet, date de la Fête du Canada et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Cette parade impliquait plusieurs régiments militaires du territoire montréalais.

«L’histoire de notre métropole est intrinsèquement liée à celle de l’Armée canadienne et les nombreux régiments qui jalonnent le territoire de la Ville. Cette histoire, nous tenons à la commémorer, notamment en posant des gestes pour souligner l’implication de nombreux soldats montréalais lors de la bataille de Vimy et du raid de Dieppe. Je tiens à remercier tous les régiments d’être présents aujourd’hui et d’offrir aux Montréalais cette emblématique et historique parade militaire», a déclaré M. Coderre.

La bataille de la crête de Vimy est une des batailles les plus importantes à laquelle a participé le Canada. C’est pourquoi, le 9 avril dernier, la Ville de Montréal inaugurait la Place de Vimy, au cœur du parc Notre-Dame-de-Grâce, lors d’une célébration soulignant le 100e anniversaire de la victoire canadienne. Soulignons également que la Ville marquera le 75e anniversaire du raid de Dieppe et l’effort de guerre de nombreux soldats canadiens et montréalais en renommant son parc de la Cité-du-Havre, parc de Dieppe.

Occupant le poste de commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est), le brigadier-général Hercule Gosselin était en charge des opérations des Forces armées à l’échelle de la province durant les inondations du printemps dernier.

«Nous sommes honorés de recevoir aujourd’hui la Clé de la Ville et de participer à ces célébrations uniques qui coïncident avec le 150e anniversaire du Canada et marquent le 375e anniversaire de la Ville de Montréal. C’est une reconnaissance inespérée qui nous touche profondément. Des liens précieux existent entre la communauté militaire et la Ville de Montréal et nous avons à cœur de célébrer ce qui nous unit: notre histoire, nos valeurs communes, notre optimisme et le patrimoine grandissant que nous partageons. Il va s’en dire que nous remercions également les Montréalais et Montréalaises pour leur soutien exemplaire et indéfectible envers nos militaires et leur famille», a affirmé le brigadier-général Gosselin.

Durant la crue des eaux qui a frappé en mai dernier plusieurs villes et arrondissements de l’agglomération de Montréal, dont les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro, de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève et d’Ahuntsic-Cartierville, le Village de Senneville et la Ville de Ste-Anne-de-Bellevue, environ 250 membres de l’Armée sont intervenus dans l’agglomération de Montréal durant les inondations. Au pire de la crise, 432 résidences de Montréal ont été inondées et 425 ont dû être évacuées par les services d’urgence.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.