L’édition 2017 de l’opération NEVUS s’est terminée cette semaine sur l’île d’Ellesmere, au Nunavut

Des équipages de bord procèdent au ravitaillement en carburant de trois hélicoptères CH­146 Griffon sur la piste de Fort Eureka pendant une précédente Opération Nevus.(Capitaine Ray Connelly, 438e Escadron tactique d’hélicoptères)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
L’édition 2017 de l’opération NEVUS, qui avait débute le 5 juin au Nunavut, s’est terminée vendredi 30 juin.(FAC)

L’opération NEVUS s’est terminée vendredi 30 juin après l’entretien et la mise à jour des sites du Système de transmission de données dans l’Extrême-Arctique (STDEA) entre Eureka et la station des Forces canadiennes (SFC) Alert sur l’île d’Ellesmere (Nunavut). Cette année, parmi les principales réalisations, citons les améliorations apportées aux zones d’hébergement et de ravitaillement du camp Eureka.

Près de 80 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et employés civils du ministère de la Défense nationale ont pris part à l’opération.

Il s’agit d’une opération d’entretien des sites du STDEA entre les SFC Alert et Eureka pour s’assurer que le lien de communication crucial entre l’Extrême-Arctique et le gouvernement du Canada demeure ininterrompu et fonctionnel.

Comme prévu par la nouvelle politique de Défense du Canada, intitulée Protection, sécurité, engagement, le Canada est déterminé à accroître sa présence dans l’Arctique à long terme et à travailler avec ses partenaires nordiques.

« Grâce aux efforts soutenus de l’équipe de la Défense, la Force opérationnelle interarmées (Nord) a mené à bien l’opération NEVUS 2017. Je suis fier de tous les militaires qui ont été déployés dans les régions les plus septentrionales du Canada pour entretenir les infrastructures essentielles du gouvernement du Canada. », a déclaré le brigadier-général Mike Nixon, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord).

En bref

L’opération NEVUS désigne le déploiement annuel d’une équipe technique des FAC à l’île d’Ellesmere pour effectuer l’entretien préventif et correctif essentiel du STDEA.

Voici les principales tâches exécutées cette année :

  • L’entretien et la mise à jour du STDEA afin qu’il puisse continuer à offrir en permanence un soutien en matière de communication à Environnement et Changement climatique Canada, Ressources naturelles Canada et NAV Canada.
  • L’amélioration des installations du camp Eureka en y ajoutant un nouvel adoucisseur d’eau et des nouveaux appareils de chauffage pour une meilleure efficacité énergétique. De plus, des réparations ont été effectuées aux réservoirs à essence et aux barrières du parc de carburant.
  • Le nettoyage, le compactage et l’élimination de centaines de barils de carburant vides au parc de carburant d’Eureka, conformément aux meilleures pratiques actuelles en matière de gestion de l’environnement.

Voici les participants à l’opération NEVUS 2017, dirigée par la Force opérationnelle interarmées (Nord) :

  • Des ingénieurs et techniciens du Sous-ministre adjoint (Gestion de l’information) et du Sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement) du ministère de la Défense nationale;
  • Des ingénieurs en construction de la 8e Escadre Trenton;
  • Des militaires et des aéronefs de l’Aviation royale canadienne, y compris le 430e Escadron tactique d’hélicoptères, basé à Valcartier, équipé d’un hélicoptère CH-146 Griffon, ainsi que le 440e Escadron de transport, basé à Yellowknife, équipé d’un CC-138 Twin Otter.