Ottawa dénonce les efforts de déstabilisation de Pyongyang

0
La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, alors qu’elle prononçait un discours à la Chambre des communes et présentait les priorités du pays en matière de politique étrangère en juin 2017. (Affaires mondiales Canada)

Le Canada a condamné «avec la plus grande fermeté» le tir par la Corée du Nord d’un second missile balistique en un mois et dénoncé les «dangereux» efforts de déstabilisation de Pyongyang.

«Ce geste, qui représente encore une autre violation directe des nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, démontre une fois de plus le mépris flagrant de la Corée du Nord à l’égard de ses obligations internationales, et s’inscrit dans les efforts plus vastes et dangereux déployés par ce pays pour déstabiliser davantage la région de l’Asie-Pacifique et ailleurs», a déclaré la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland dans un communiqué.

«Les armes nucléaires et les programmes de missiles balistiques de la Corée du Nord représentent une menace réelle et sérieuse pour la paix et la sécurité internationales. Des provocations continues n’auront pour effet que d’isoler davantage le régime nord-coréen et de renforcer la détermination de la communauté internationale à contrer cette menace», a-t-elle ajouté.

Après ce nouveau tir de missile balistique qui a fini sa course vendredi en mer du Japon, le leader nord-coréen Kim Jong-Un a proclamé que désormais «tout le territoire américain est à la portée» de l’arsenal de Pyongyang.

Les commentaires sont fermés.