Syrie: des soldats des forces spéciales américaines dans Raqa, dernier fief des djihadistes de l’EI

Le 3rd Special Forces Group des forces spéciales américaines (Archives/DoD)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le 3rd Special Forces Group des forces spéciales américaines (Archives/DoD)

Des conseillers militaires américains opèrent au cœur de la ville syrienne de Raqa, dernier bastion du groupe djihadiste État islamique (EI), a indiqué un porte-parole de la coalition de lutte contre l’EI et de l’opération Inherent Resolve mercredi.

Les soldats, pour la plupart membres des forces spéciales, remplissent une mission de « conseil et d’accompagnement » des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS, antidjihadistes), a précisé le colonel Ryan Dillon, soulignant qu’ils ne combattent pas directement mais coordonnent notamment les frappes aériennes.

Les troupes ne sont pas dans un rôle de combat direct, mais guident les attaques aériennes et travaillent plus près du combat que, par exemple, les forces américaines soutenant l’armée irakienne à Mossoul.

« Elles sont beaucoup plus exposées aux contacts de l’ennemi que celles qui opèrent en Irak », a déclaré Dillon.

Il a déclaré que le nombre de forces américaines à Raqa ne se comptait toutefois par « centaines ».

L’opération de capture de Raqa a commencé en novembre et le 6 juin, le Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis, sont entrés dans la ville.

Avec l’aide de la coalition dirigée par les États-Unis, les FDS ont ouvert une brèche ce mois-ci dans un mur ancien de la vieille ville de Raqa, où les djihadistes livrent une dernière bataille.

Dillon a aussi déclaré que la coalition avait pu constater que l’EI utilise de plus en plus à Raqa des drones commerciaux chargés d’explosifs. Les djihadistes ont employé une tactique similaire à Mossoul.

Au cours de la dernière semaine ou deux, l’utilisation de drones a augmenté, alors que nous continuons à nous rapprocher de l’intérieur du centre-ville de Raqa », a déclaré le porte-parole de la coalition.

Les forces américaines n’ont jamais dévoilé le nombre exact de leurs effectifs en Syrie, mais ont précédemment révélé que 500 soldats des forces opérations spéciales sont là pour former et aider les Forces démocratiques syriennes.

En outre, les Marines opèrent une batterie d’artillerie à l’appui de l’offensive contre Raqa.

*Avec AFP