Un nouveau commandant pour l’opération CALUMET dans la péninsule du Sinaï en Égypte

0
Le commandant sortant, le Col Martin Lipcsey (à gauche), et le nouveau commandant, le Col Michael Sullivan (à droite), ont signé les documents de passation de commandement de l’Op CALUMET, en compagnie du commandant de la FMO, le major-général Simon Stuart (centre), d’Australie, en Égypte, le 13 juillet 2017. (Force opérationnelle à El Gorah)

Le colonel Michael Sullivan a remplacé aujourd’hui le colonel Martin Lipcsey au commandement de l’opération CALUMET dans la péninsule du Sinaï, en Égypte.

Le lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, a agi comme officier de la revue lors de la cérémonie de passation de commandement, qui s’est déroulée au Camp Sud de la Force multinationale et Observateurs (FMO). Cette cérémonie a été présidée par le commandant de la FMO, le major‑général Simon Stuart, de l’Australie.

L’Op CALUMET constitue la contribution du Canada à la FMO. La FMO est une organisation internationale indépendante chargée du maintien de la paix dans la péninsule du Sinaï, en Égypte. Elle a pour mission de superviser la mise en œuvre de l’annexe 1 (sur la sécurité) du traité de paix de 1979 entre l’Égypte et Israël. Le Canada fournit un contingent depuis le 1er septembre 1985.

« Je remercie le colonel Lipcsey et les membres du contingent canadien pour leur service à la Force multinationale et Observateurs, ainsi que pour leur professionnalisme et leur esprit d’équipe, éléments essentiels dans ce contexte multinational. Je souhaite la bienvenue au colonel Sullivan et à son équipe, qui poursuivent la contribution précieuse et continue du Canada à cette mission de maintien de la paix importante et couronnée de succès. », a déclaré le Major-général Simon Stuart, commandant de la Force multinationale et Observateurs.

« Je remercie le colonel Lipcsey de son engagement à l’opération CALUMET et pour ses contributions, ainsi que celles de son contingent, à la Force multinationale et Observateurs au cours de la dernière année. Je suis persuadé que, sous le commandement du colonel Sullivan, le personnel affecté à l’opération CALUMET continuera de travailler efficacement afin de promouvoir la paix et la sécurité dans la région et fera preuve de leadership au sein des pays partenaires d’optique commune du Canada. », a pour sa part déclaré le Lieutenant-général Stephen Bowes, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada.

« C’est à la fois un privilège et un honneur pour moi de commander l’opération CALUMET. Le colonel Lipcsey a dirigé cette force composée de femmes et d’hommes bien entraînés et dévoués au maintien de la paix entre l’Égypte et Israël. J’ai bien hâte de travailler avec la Force multinationale et Observateurs, nos hôtes dans cette région, et de représenter les Forces armées canadiennes alors qu’elles contribuent aux efforts de soutien de la paix dans la région. », a répondu le Colonel Michael Sullivan, le nouveau commandant de la Force opérationnelle El Gorah, opération CALUMET.

« Je suis extrêmement fier d’avoir dirigé cet excellent groupe de femmes et d’hommes au cours de la dernière année. Les membres du groupe sont arrivés au Sinaï, contexte opérationnel très difficile, pendant que la Force multinationale et Observateurs traversait une période de changements importants, et ils se sont comportés avec le professionnalisme et le calme pour lesquels les Forces armées canadiennes sont bien connues. Je sais que les nouveaux membres du contingent canadien perpétueront cette tradition exceptionnelle de service envers cette opération, parmi les plus longues et efficaces missions de maintien de la paix au monde. », a quant à lui déclaré le Colonel Martin Lipcsey, commandant sortant de la Force opérationnelle El Gorah, opération CALUMET.

En bref

El Gorah, dans la péninsule du Sinaï en Égypte près de la frontière israélienne, où est installé un camp de la Force multinationale et Observateurs. (Wiki)
Au sein de la Force opérationnelle El Gorah, le colonel Michael Sullivan commande quelque 70 membres des Forces armées canadiennes (FAC). Le contingent des FAC comprend des conseillers supérieurs, du personnel de quartier général et des spécialistes de domaines comme la logistique, le génie et l’instruction, ainsi qu’une unité de suivi des vols. Il comprend également des policiers militaires qui s’occupent du maintien de l’ordre communautaire dans le Camp Sud et la Base d’opérations avancée Nord de la force multinationale de maintien de la paix.

La FMO est une organisation internationale indépendante chargée du maintien de la paix dans la péninsule du Sinaï. La FMO, mise sur pied en 1981 par les États-Unis, en collaboration avec l’Égypte et Israël, est chargée de superviser la mise en œuvre de l’annexe 1 (sur la sécurité) du traité de paix de 1979 entre l’Égypte et Israël.

Douze pays (Australie, Canada, Colombie, États-Unis, France, Italie, Nouvelle‑Zélande, Norvège, République des Fidji, République tchèque, Royaume‑Uni et Uruguay) affectent des membres du personnel à la FMO. La FMO Sinaï constitue le plus grand élément de la FMO et est une organisation interarmées constituée de composantes terrestres, aériennes et navales. En date de juin 2017, la FMO comptait environ 1 300 membres.

Le colonel Michael Sullivan, un officier d’artillerie, a occupé, au pays et à l’étranger, divers postes d’état-major et de commandement au long de sa carrière. En janvier 1997 et en 2001, le Col Sullivan a été envoyé en Bosnie-Herzégovine. De juillet 2005 à juin 2006, il a été envoyé en Afghanistan à titre de commandant du détachement canadien du Centre d’instruction national de l’Armée afghane, à Kaboul.

Avant son affectation actuelle, il a occupé le poste de chef d’état-major de la 5e Division du Canada.

Les commentaires sont fermés.