Un nouveau directeur pour l’équipe de liaison ministérielle dirigée par le Canada en Irak

0
Un hélicoptère CH-146 Griffon du 430e escadron tactique d’hélicoptère en vol, dans le nord irakien, le 20 février 2017. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le brigadier‑général canadien Steven Whelan a pris la direction de l’équipe de liaison ministérielle (ELM) de la coalition mondiale aujourd’hui à Bagdad, en Irak. Le brigadier-général Whelan prend la relève du brigadier-général canadien David J. Anderson, qui occupait le poste de directeur depuis la mise sur pied de l’ELM en mars 2016.

L’ELM, dirigée par le Canada, fournit des conseils et de l’aide stratégiques aux ministères de la Défense, de l’Intérieur, de la Santé et des Peshmerga, de même qu’au conseiller national en matière de sécurité et au centre des opérations nationales du premier ministre, dans le but de synchroniser les efforts des forces de sécurité irakiennes et de la coalition visant à vaincre le groupe armé Daech en Irak.

L’ELM et d’autres ressources fournies dans le cadre de l’opération IMPACT des Forces armées canadiennes (FAC) continuent de jouer un rôle important aux côtés des partenaires de la coalition en appuyant les forces de sécurité de l’Irak, en effectuant des opérations aériennes et en fournissant du soutien militaire stratégique au gouvernement de l’Irak.

«Compte tenu de son expérience opérationnelle exhaustive et de son expertise internationale, le brigadier‑général Whelan est bien placé pour diriger l’équipe de liaison ministérielle en Irak et il sera un très bon dirigeant pour cette équipe multinationale de conseillers supérieurs. J’aimerais aussi remercier le brigadier-général Anderson pour son dévouement à titre de premier directeur de l’équipe, qui a démontré beaucoup de leadership, contribué à former les principaux dirigeants militaires et à renforcer les capacités institutionnelles.», a déclaré le lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.

« Dans l’exercice de ces fonctions particulières, j’ai le privilège de poursuivre l’engagement du Canada envers nos partenaires de l’Irak. Le brigadier-général Anderson a établi les conditions requises pour la réussite continue de l’équipe de liaison ministérielle et j’ai hâte de travailler avec mes collègues des États‑Unis et d’ailleurs dans le monde au sein de la Force opérationnelle interarmées multinationale de l’opération INHERENT RESOLVE, ainsi qu’avec les représentants du ministère de l’Irak, qui font d’énormes progrès dans le but de vaincre le groupe Daech. », a répondu le brigadier‑général Steven Whelan, nouveau directeur de l’équipe de liaison ministérielle.

« Alors que je termine ma période de service dans ce rôle, il est important de souligner le progrès accompli par les forces irakiennes au cours de la dernière année. En effet, Daech a perdu près de 75 % du territoire qu’il contrôlait auparavant en Irak, ce qui est largement attribuable à l’efficacité grandissante et à la bravoure indiscutable des forces de sécurité irakiennes. Je souhaite la meilleure des chances au brigadier-général Whelan, qui apporte son expertise et son expérience à la mission. Il est vraiment la personne idéale pour occuper ce poste. », a déclaré quant à lui le brigadier‑général David J. Anderson, directeur sortant de l’équipe de liaison ministérielle.

En bref

Le 12 juillet 2017, à Bagdad, Irak, le Brigadier-général Steven Whelan (droite) prend le relais du Brigadier-général David Anderson (gauche) en tant que directeur de l’équipe de liaison ministérielle et en tant que CJ7, Force opérationnelle interarmées multinationale – Opération Inherent Resolve. (Capitaine Matt Zalot/Forces armées canadiennes)
Comme son prédécesseur, le Brigadier général Whelan détient le titre de CJ-7, Directeur de l’instruction. À ce titre, il est responsable de l’ELM et de de la mission de la coalition visant à former et à équiper leurs partenaires par l’entremise de la cellule de développement de la force, des partenaires, leurs partenaires membres de la Force opérationnelle interarmées multinationale – Opération INHERENT RESOLVE, dirigée par les É.-U.

Le brigadier-général Whelan accède à son poste actuel avec beaucoup d’expérience opérationnelle. Au cours de sa carrière, il a été déployé à Chypre, en Bosnie, en Afghanistan et en Cisjordanie comme commandant de la force opérationnelle canadienne, travaillant pour le coordonnateur de la sécurité des États‑Unis, qui est responsable de la réforme du secteur palestinien de la sécurité au nom du secrétaire d’État des É.-U.

Au Canada, le brigadier-général Whelan a commandé l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Plus récemment, il a servi à titre de commandant adjoint et, par la suite, comme commandant de la production de personnel militaire à Kingston, en Ontario. Il est récipiendaire de l’Ordre du mérite militaire, de la Médaille du service méritoire, de plusieurs mentions élogieuses et de la légion du mérite des forces armées des États‑Unis.

Au cours de la dernière année, dans le cadre de la contribution continue du gouvernement du Canada aux efforts multinationaux visant à affaiblir et à vaincre le groupe Daech, les FAC ont ajouté à l’opération une installation médicale hautement compétente de rôle 2, un centre de renseignements de toutes sources et un détachement aérien tactique d’hélicoptères CH146 Griffon. Ces composantes, parmi les autres capacités déployées en Irak dans le cadre de l’Op IMPACT, notamment la Force opérationnelle aérienne (Irak) et la mission de formation, conseil et assistance auprès des forces de sécurité irakiennes, font partie de l’engagement pris par les FAC de veiller à ce que l’Irak soit unifié, stable et sécuritaire.

Les commentaires sont fermés.