Washington va vendre à Londres des véhicules militaires pour plus d’un milliard de dollars U.S.

0
Le Joint Light Tactical Vehicle (JLTV), issu d’un programme militaire de la U.S. Army, de l’USSOCOM (United States Special Operations Command) et du Corps des Marines approuvé en 2016, est destiné à remplacer le Humvee par un véhicule d’une plus grande « survivabilité » et pouvant transporter une plus grande charge[3] with a family of more survivable vehicles with greater payload.(Oshkosh Corporation)

Les États-Unis vont vendre à leur allié britannique, pour plus d’un milliard de dollars, près de 3.000 véhicules militaires remplaçants des célébrissimes Jeep et Humvee de l’armée américaine, ont annoncé lundi le Pentagone et le département d’État.

Comme pour chaque contrat commercial de ventes d’armes par Washington, c’est le département d’État qui a approuvé la « vente possible » de ces 2.747 JLTV (Joint Light Tactical Vehicles) pour une enveloppe de 1,03 milliard de dollars. Le département de la Défense en informe le Congrès qui peut en théorie s’y opposer sous 30 jours.

Le Royaume-Uni est le « plus proche allié » historique des États-Unis et il y a peu de chances que les parlementaires contestent une telle décision de l’exécutif.

« Cette proposition de vente renforce les politiques étrangère et de sécurité nationale des États-Unis en contribuant à l’amélioration de la sécurité d’un allié de l’Otan », soulignent la Défense et la diplomatie américaine dans leur communiqué.

Le JLTV est censé devenir le nouveau véhicule militaire symbole de la puissance militaire américaine, à la suite de la Jeep et du Humvee.

Le Pentagone avait choisi en septembre 2015 l’industriel du Wisconsin (nord) Oshkosh pour construire ce nouveau véhicule, ultime étape d’un processus lancé en 2003. Apprécié au moment de l’invasion de l’Irak en mars 2003 pour sa vitesse, le Humvee a vu sa cote s’effondrer chez les troupes américaines avec la multiplication des mines et bombes artisanales posées par les insurgés, en raison d’un plancher plat et d’une garde au sol trop basse.

Oshkosh avait remporté le contrat, avec une première tranche de 6,75 milliards de dollars, face à Lockheed Martin et AM General, le fabricant du Humvee. Au total, l’armée de terre (US Army) prévoit d’acheter 50.000 de ces JLTV d’ici 2040, et les Marines 5.500 pour quelque 30 milliards de dollars au total.

Les commentaires sont fermés.