Abdallah II de Jordanie en visite à Ottawa, Trudeau annonce 45,3 millions $ pour des projets au Moyen-Orient

0
Le premier ministre Justin Trudeau accueille le roi Abdallah II de Jordanie sur la Colline du Parlement mardi 29 août 2017. (Twitter/@PMcanadien)

Le premier ministre Trudeau, qui recevait aujourd’hui à Ottawa le roi Abdallah II de Jordanie, a annoncé l’octroi de 45,3 millions de dollars à l’appui de projets visant à promouvoir le développement économique, le renforcement socio-économique des femmes ainsi que la résilience des communautés qui accueillent des réfugiés en Jordanie et au Moyen-Orient.

Au cours de leur rencontre, le premier ministre Trudeau et le roi jordanien ont discuté de l’engagement commun du Canada et de la Jordanie à l’égard de la sécurité et de la stabilité régionales, des droits de la personne et de la création d’un Moyen-Orient plus prospère, indique le bureau du premier ministre canadien. Les deux dirigeants ont également, dit-il, discuté de l’engagement continu du Canada pour aider à atténuer les crises qui persistent en Irak et en Syrie ainsi que leurs conséquences à travers la région.

Le roi Abdallah II de Jordanie espère un élargissement du cessez-le-feu en Syrie

Le roi Abdallah II de Jordanie a également profiter de l’occasion pour plaider ce mardi à Ottawa pour un élargissement du cessez-le-feu en Syrie afin de favoriser « une solution politique » et le retour de milliers de réfugiés. « Nous espérons que le cessez-le-feu au sud-ouest de la Syrie soit élargi à l’ensemble du pays, ouvrant la voie à une solution politique garantissant l’intégrité territoriale tout en mettant fin au bain de sang », a déclaré le roi jordanien lors d’une conférence de presse.

Le royaume hachémite partage une frontière de plus de 370 km avec la Syrie, où la guerre a fait depuis 2011 plus de 330.000 morts et provoqué le déplacement de plus de la moitié de la population.

À l’issue de sa visite au Canada, Abdallah II a aussi demandé au premier ministre Justin Trudeau de poursuivre sa politique d’ouverture aux réfugiés. « Le Canada a chaleureusement accueilli des réfugiés syriens et nous espérons qu’il poursuive sa politique humanitaire » afin d’offrir une nouvelle vie aux migrants, a indiqué le roi.

Environ 40.000 Syriens ont trouvé asile au Canada depuis la fin 2015, en provenance des camps de réfugiés en Jordanie et au Liban. Le royaume jordanien abrite plus de 650.000 réfugiés syriens selon l’ONU, 1,4 million selon les autorités du royaume.

Le Canada va poursuivre le financement de projets pour aider les Jordaniens et les réfugiés

Justin Trudeau a assuré pour sa part que le Canada allait poursuivre le financement de projets au bénéfice des Jordaniens et des réfugiés, tout en améliorant la situation sur le plan de l’égalité des sexes. « La politique féministe » du gouvernement canadien permet de soutenir les femmes dans le cadre du développement international car « lorsque les femmes sont soutenues, cela conduit à un monde plus stable, paisible et prospère », a estimé Justin Trudeau.

« Le Canada est fier de soutenir la Jordanie dans le travail exemplaire qu’elle accomplit au nom de l’ensemble de la communauté internationale. Nous sommes particulièrement fiers d’appuyer des projets destinés à aider les Jordaniens et les réfugiés syriens, et à encourager le renforcement des femmes et des filles. Nous continuerons de travailler avec la Jordanie afin d’aider à assurer sa stabilité et sa prospérité. », a déclaré le premier ministre canadien.

Ottawa (Ontario), 29 août 2017 Source: Bureau du PM

Le Canada verse 45,3 millions de dollars pour renforcer des organisations locales de femmes et aider des communautés jordaniennes et libanaises à accueillir plus de 1 660 000 réfugiés syriens enregistrés.

Amélioration des services municipaux et de la résilience sociale – 15 millions de dollars (de 2017 à 2021)

Cette contribution permettra d’améliorer les services municipaux et l’infrastructure dans les municipalités jordaniennes qui accueillent un grand nombre de réfugiés syriens. Fourni dans le cadre d’un partenariat avec le Groupe de la Banque mondiale et le ministère jordanien des Affaires municipales, ce financement aidera également à accroître la participation des femmes aux processus de décision communautaires, ainsi qu’à améliorer l’accès à l’emploi et aux services. Il aidera aussi les administrations municipales à mettre en œuvre des programmes encourageant l’égalité des sexes.

Amélioration de la gestion des déchets solides et de la production de revenus dans les communautés hôtes – 4,8 millions de dollars (de 2017 à 2019)

Mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre le Programme des Nations Unies pour le développement et le ministère jordanien des Affaires municipales, cette initiative aidera à améliorer la capacité et les conditions de travail à Al-Akeidar, le deuxième plus grand site d’enfouissement de la Jordanie. Cette contribution servira également à établir un centre de recyclage communautaire qui sera exploité par des femmes du nord de la Jordanie.

Soutien pour le Mécanisme mondial de financement concessionnel – 20 millions de dollars (de 2017 à 2019)

Grâce à cette contribution, la Jordanie et le Liban pourront continuer d’avoir accès à du financement à un taux avantageux par l’intermédiaire du Mécanisme mondial de financement concessionnel du Groupe de la Banque mondiale. Ces prêts à faible coût serviront à financer l’infrastructure publique qui répondra aux besoins des réfugiés syriens et des communautés qui les accueillent.

Programme sur la voix et le leadership des femmes au Moyen-Orient – 5,5 millions de dollars (de 2018 à 2023)

Cette contribution favorisera l’égalité des sexes et le renforcement socio-économique des femmes en Irak, en Syrie, en Jordanie et au Liban. Le financement permettra de renforcer la capacité d’une variété d’organisations locales de femmes à autonomiser les femmes et les filles et à défendre leurs droits.

Cette visite était la cinquième au Canada du roi Abdallah II depuis son accession au trône en février 1999.

Depuis la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie, le Canada est un partenaire de commerce et d’investissement de plus en plus important pour la Jordanie, a souligné Ottawa.

Le Canada et la Jordanie sont membres de la coalition contre Daech, qui regroupe 73 pays résolus à affaiblir et à défaire Daech, à contrer l’extrémisme violent et à restaurer la sécurité régionale.

*Avec AFP

Les commentaires sont fermés.