Attentat à Barcelone: le Canadien tué était le père d’une policière de Vancouver

Le Canadien décédé lors de l'attentat de Barcelone jeudi 17 aaît est Ian Moore Wilson, le père d'une policière de Vancouver. Ici en compagnie de sa femme Valery. (Vancouver PD)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le Canadien décédé lors de l’attentat de Barcelone jeudi 17 aaît est Ian Moore Wilson, le père d’une policière de Vancouver. Ici en compagnie de sa femme Valery. (Vancouver PD)

Attentat à Barcelone: le Canadien tué lors de l’attentat de jeudi à Barcelone qui a fait 13 morts et une centaine de blessés, dont quatre Canadiens, a été identifié.

Le Canadien décédé est Ian Moore Wilson, le père d’une policière de Vancouver, le sergent Fiona Wilson. Le corps policier a d’ailleurs publié sur son site un message la fille du Canadien qui a perdu la vie dans cet attentat terroriste, qui décrit le défunt comme un homme «toujours prêt pour un débat animé, un bon livre, explorer de nouveaux endroits et une pinte de bonne taille».

S’exprimant au nom de sa famille, la fille de Ian Moore Wilson, remercie également pour leur soutien la police de Vancouver, la Gendarmerie royale du Canada et les services d’urgence espagnols qui ont prodigué des soins à sa femme de 53 ans, Valery Wilson.

«Ce sont les choses sur lesquelles nous choisirons de nous concentrer, alors que nous tentons d’accepter la violence insensée et les actes de haine qui nous ont enlevé des êtres aimés avant leur temps», est-il écrit.

La famille a aussi demandé à ce que l’on respecte son intimité.

Pour sa part, le premier ministre Justin Trudeau, après avoir appris la triste nouvelle, exprimé hier soirsa tristesse et offert ses condoléances aux familles touchées.

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris aujourd’hui [ hier 18 août, NDLR] qu’une personne canadienne avait été tuée et que quatre autres avaient été blessées lors du lâche attentat terroriste perpétré hier à Barcelone. Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances aux familles et amis qui vivent leur deuil et nous souhaitons aux personnes blessées un prompt rétablissement. », a déclaré M. Trudeau.

« Nous nous joignons à l’Espagne et aux pays du monde entier pour pleurer la mort insensée de tant de personnes innocentes. Nous devons rester inébranlables face à la propagation de la haine et de l’intolérance sous toutes leurs formes. Ces actes violents qui visent à nous diviser ne feront que renforcer notre détermination. », a conclu le premier ministre canadien.

Les victimes des attentats perpétrés jeudi et vendredi en Catalogne sont d’au moins 35 nationalités: treize personnes ont été tuées dans l’attaque à Barcelone et une quatorzième a succombé à ses blessures dans l’attentat de Cambrils, et les deux attaques ont fait plus de 100 blessés.

Les victimes sont de nationalité allemande, algérienne, argentine, australienne, autrichienne, belge, marocaine, canadienne, chinoise, colombienne, cubaine, équatorienne, égyptienne, espagnole, américaine, philippine, française, britannique, grecque, néerlandaise, taïwanaise, hondurienne, roumaine, hongroise, irlandaise, italienne, koweïtienne, macédonienne, mauritanienne, pakistanaise, péruvienne, dominicaine, turque et vénézuélienne, selon un bilan « provisoire » de la protection civile catalane.

Le ministère canadien des Affaires mondiales suggère pour sa part aux Canadiens qui se trouvent dans la capitale de la Catalogne d’éviter le secteur de Las Ramblas, où s’est produit l’attentat, et de suivre les informations locales et les instructions des autorités.

Il ajoute qu’il existe une menace terroriste en Europe. « Des attentats pourraient survenir à tout moment et pourraient cibler des secteurs fréquentés par des étrangers, comme des lieux d’attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés, des hôtels, des écoles, des sites religieux et des aéroports et d’autres principaux carrefours de transport. » et conseillent aux Canadiens d’être particulièrement vigilants s’ils assistent « à des événements sportifs, des fêtes religieuses et autres célébrations publiques. »

Ottawa rappelle aussi que le ministère de l’Intérieur de l’Espagne a haussé le 26 juin 2015 son niveau de menace terroriste de 3 à 4 sur une échelle de 1 à 5 en raison d’une menace générale d’attentats terroristes islamistes dans le pays.