Capacités et interopérabilité du groupement tactique de l’OTAN dirigé par le Canada en Lettonie

Des militaires polonais et canadiens du groupement tactique PAR de l'OTAN en Lettonie ajustent les positions, le 23 août 2017, lors de l'exercice de certification organisé au Camp Adazi, en Lettonie, dans le cadre de l'opération REASSURANCE. (Caporal Jordan Lobb/MDN)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Des militaires polonais et canadiens du groupement tactique PRA de l’OTAN en Lettonie ajustent les positions, le 23 août 2017, lors de l’exercice de certification organisé au Camp Adazi, en Lettonie, dans le cadre de l’opération REASSURANCE. (Caporal Jordan Lobb/MDN)

Le groupement tactique multinational dirigé par le Canada, qui participe à l’opération de présence renforcée avancée (PRA) de l’OTAN, a terminé son exercice de certification (CERTEX) au Camp Ādaži, en Lettonie. La réussite du CERTEX confirme que le groupement tactique satisfait aux directives stratégiques de l’OTAN et atteste de son interopérabilité à l’échelle multinationale et de son efficacité au combat.

Bien que chaque pays ait mené son propre entraînement préalable au déploiement, le Canada, à titre de pays-cadre, était responsable de la certification collective du groupement tactique.

Afin de planifier et de mener le CERTEX, le Centre canadien d’entraînement aux manœuvres de l’Armée canadienne, basé à Wainwright (Alberta), a fourni le personnel et l’expertise en partenariat avec les pays participants. Les militaires ont été mis à l’épreuve dans différents scénarios de simulation où ils devraient exécuter une combinaison de manœuvres de troupes.

Le groupement tactique PRA adopte une posture défensive et proportionnelle à la situation en constante évolution sur le plan de la sécurité dans la région. De plus, il s’inscrit parfaitement dans le cadre des engagements pris par l’OTAN sur la scène internationale et vise à prévenir les conflits et à préserver la stabilité dans la région.

« Le rôle de leader que joue le Canada au sein de l’OTAN signifie que nous avons toujours déployé nos troupes et notre personnel au moment et à l’endroit où on en a le plus besoin. La réussite du CERTEX confirme la disponibilité opérationnelle de ce groupement tactique multinational ainsi que son aptitude à soutenir l’OTAN et nos alliés en Europe de l’Est. Le Canada s’est engagé à veiller à maintenir la paix et la stabilité dans cette région et nous comptons respecter cet engagement en collaborant avec les forces armées lettones et les autres alliés de l’OTAN. « , a expliqué le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.

« Malgré le fait que les membres du groupement tactique de la PAR soient réunis depuis peu de temps, le groupement a travaillé exceptionnellement bien durant cet exercice de certification. Tirant profit des forces de plusieurs partenaires de l’OTAN, cette équipe a amélioré son interopérabilité et est prête à mener tout le spectre des opérations aux côtés des forces lettones. », a déclaré pour sa part le brigadier-général Trevor Cadieu. commandant de la 3e Division du Canada.


Le groupement tactique de l’OTAN dirigé par le Canada en Lettonie prouve ses capacités et son interopérabilité dans un exercice de certification en août 2017. (FAC)

En bref

La présence de l’Albanie, du Canada, de l’Espagne, de l’Italie, de la Pologne et de la Slovénie en Lettonie témoignent clairement de la solidarité et de la détermination des Alliés ainsi que de l’engagement collectif de l’OTAN dans ce pays. Le groupement tactique PAR en Lettonie appuie la position de défense et de dissuasion renforcée de l’OTAN.

Sous l’égide l’opération REASSURANCE, les Forces armées canadiennes fournissent au groupement tactique PAR en Lettonie plus de 450 militaires, dont la majorité provient de la 3e Division du Canada, basée à Edmonton (Alberta). Il s’agit de personnel d’état-major, d’une compagnie d’infanterie avec véhicules blindés légers, de policiers militaires et de personnel de soutien à la logistique et aux communications.

Dans le cadre de l’opération REASSURANCE, les Forces armées canadiennes appuient les mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est en:

  • fournissant des militaires au sol en Europe centrale et en Europe de l’Est;
  • assurant une présence maritime constante dans les eaux européennes;
  • fournissant des ressources aériennes en Islande et en Roumanie;
  • prenant part à une série d’exercices ambitieux et transparents avec les alliés.

Dans sa nouvelle politique de défense, intitulée Protection, sécurité, engagement, le gouvernement du Canada réitère sa détermination à diriger les efforts déployés par l’OTAN pour dissuader et vaincre les adversaires potentiels en appui à la stabilité mondiale.

Depuis 2014, le Canada collabore activement avec ses alliés de l’OTAN à l’application de mesures visant à maintenir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est – dans le cadre de partenariats, d’exercices et d’autres tâches opérationnelles.

Le Canada entretient d’excellentes relations avec la Lettonie. Le Canada a été le premier pays du G7 à reconnaître la restauration de l’indépendance de la Lettonie en 1991, et l’un des premiers pays à ratifier l’adhésion de la Lettonie à l’OTAN, en 2004.

Des groupements tactiques PAR de l’OTAN ont également été mis sur pied en Estonie, en Lituanie et en Pologne; ces groupements sont dirigés respectivement par le Royaume-Uni, l’Allemagne et les États-Unis.