Infanterie 0010 #425 «Être promu adjudant»

0

Je ne connais pas la proportion de sergents qui montent à adjudants, mais je pense pas qu’elle soit bien élevé. Ça prend des années d’expériences et de formations pour atteindre ce grade. Et passer du commandement d’une section de 10 hommes à un peloton d’environ 36. c’est pas mal plus de responsabilités. Au moins la moitié des années de la carrière militaires sont passées. Avec tous ces facteurs, du coup, passer de sergent à adjudant, ça doit donner un coup de vieux.

Après tout, le temps passe vite.

Et parlant de coup de vieux, j’en ai eu un petit y a quelques semaines. J’ai rencontré un gars qui graduait de son cour d’infanterie après moi et il est maintenant sergent. Quand j’ai raconté ça au travail les plus vieux caporaux m’ont dit de pas trop capoter avec ça parce que bientôt il sera adjudant, adjudant-maître… voir plus haut.

Jonathan Girard s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.