Le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne conclut sa visite en Slovénie

0
276
Un membre des forces armées slovènes décrit l'équipement utilisé par les contrôleurs interarmées de la finale de l’attaque slovènes au lieutenant-général Wynnyk, commandant de l'Armée canadienne, le 25 août 2017, à Vrhnika, en Slovénie. (Daniel Mlakar/état-major du général/forces armées slovènes)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un membre des forces armées slovènes décrit l’équipement utilisé par les contrôleurs interarmées de la finale de l’attaque slovènes au lieutenant-général Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne, le 25 août 2017, à Vrhnika, en Slovénie. (Daniel Mlakar/état-major du général/forces armées slovènes)

Aujourd’hui, le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne, a conclu sa visite en Slovénie, où il a rencontré le brigadier-général Milko Petek, commandant du commandement de la force slovène. Le lieutenant-général Wynnyk souhaitait remercier personnellement le brigadier-général Petek pour la contribution de la Slovénie aux opérations de présence avancée renforcée (PAR) menées par le groupement tactique multinational dirigé par le Canada en Lettonie.

Pendant son séjour en Slovénie, le lieutenant-général Wynnyk a rencontré des représentants du ministère de la Défense et des représentants de l’état-major des forces armées slovènes. Il a également eu la chance de rencontrer les troupes slovènes qui participeront à la prochaine rotation en Lettonie, et de voir une partie de leur équipement et de leurs ressources.

La présence de l’Albanie, du Canada, de l’Espagne, de l’Italie, de la Pologne et de la Slovénie en Lettonie témoignent clairement de la solidarité et de la détermination des Alliés ainsi que de l’engagement collectif de l’OTAN dans ce pays. Le groupement tactique PAR en Lettonie appuie la position de défense et de dissuasion renforcée de l’OTAN.

« J’ai été honoré de visiter la Slovénie, de rencontrer le brigadier-général Milko Petek et de prendre part à des discussions clés sur le leadership militaire et les troupes qui appuieront directement le groupement tactique de présence avancée renforcée en Lettonie. Avec l’aide de nos alliés, nous envoyons un message clair et fort : nous nous engageons à préserver la paix et à prévenir tout conflit en Europe centrale et en Europe de l’Est. », a déclaré le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne.

« Ce fut un privilège d’accueillir le lieutenant-général Paul Wynnyk en Slovénie. Notre pays, comme quatre autres nations alliées fournissent des troupes pour le groupement tactique dirigé par le Canada en Lettonie. Le caractère multinational de ce groupement tactique PAR envoie un message clair de solidarité et de partage des responsabilités entre les alliés. », lui a répondu le brigadier-général Milko Petek, commandant des forces armées slovènes.

En bref

Les forces armées slovènes ont déployé un peloton de défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire, et un contrôleur interarmées de la finale de l’attaque qui se sont joints au groupement tactique de présence avancée renforcée dirigé par le Canada en Lettonie. Ces soldats ont la capacité de coordonner les frappes aériennes et de contrer les attaques chimiques, biologiques et nucléaires.

D’autres groupements tactiques de présence avancée renforcée de l’OTAN ont également été établis en Estonie, en Lituanie et en Pologne. Ils sont dirigés par le Royaume-Uni, l’Allemagne et les États-Unis, respectivement.

Dans le cadre de l’Op REASSURANCE, le Canada collabore activement avec ses alliés de l’OTAN à l’application de mesures visant à maintenir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est – dans le cadre de partenariats, d’exercices et d’autres tâches opérationnelles.