Les Forces canadiennes déploient personnel et matériel pour soutenir les activités d’entraînement en Lettonie

0
Un membre des Forces armées canadiennes, prépare l’obusier M777 pour le transport depuis le port de Riga, en Lettonie, le 12 août 2017. L’équipement et une centaine de spécialistes soutiendront les exercices militaires du groupe tactique avancé avancé de l’OTAN en Lettonie, de l’Armée nationale de Lettonie et des forces d’autres Alliés de l’OTAN.(Sergent Bernie Kuhn/Task Force Lettonie)

Les Forces armées canadiennes (FAC) envoient temporairement 100 militaires de plus ainsi que du matériel et des véhicules de soutien supplémentaires en Lettonie afin de soutenir les exercices militaires des Forces terrestres des États-Unis en Europe du groupement tactique de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie, ainsi que d’autres alliés de l’OTAN, lorsque les occasions se présentent.

« La présence du groupement tactique de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie et dirigée par le Canada démontre clairement la solidarité entre les alliés, ainsi que la détermination et la capacité de défendre la population lettonne et leur territoire contre toute agression possible. », souligne le communiqué de la Défense qui annonce cet envoi.

En envoyant plus de militaires et de matériel, les Forces armées canadiennes visent à appuyer les activités d’instruction axées sur la défense lors des exercices à venir du groupement tactique cet automne et à incorporer cette capacité dans des activités de formation futures.

En fournissant du matériel et du personnel spécialisé, le Canada démontre, dit Ottawa, son engagement continu à soutenir ses alliés tout en améliorant l’instruction interarmées du groupement tactique multinational au sein de la brigade d’infanterie des forces terrestres de la Lettonie. Les groupements tactiques de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie, en Estonie, en Lituanie et en Pologne sont de nature défensive, ils sont proportionnels à l’environnement de sécurité et ils visent à prévenir les conflits et à protéger la stabilité régionale.

« Le déploiement d’équipement et de personnel à l’appui des exercices en Lettonie représente une occasion exceptionnelle pour les Forces armées canadiennes d’améliorer l’environnement d’instruction du groupement tactique et démontre notre solide interopérabilité au sein de l’Alliance. « , a déclaré à ce propos le lieutenant‑général Steve Bowes, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada.


Les Forces canadiennes déploient personnel et matériel pour soutenir les activités d’entraînement en Lettonie (@OperationsFC)

En bref

L’Armée canadienne déploie une batterie d’artillerie comprenant quatre obusiers M777 et environ 100 membres du personnel supplémentaires pour appuyer l’instruction. Lorsqu’il ne sera plus nécessaire aux fins de l’instruction, le matériel sera entreposé dans le complexe canadien au Camp Ādaži, en Lettonie, et le personnel d’artillerie reviendra au Canada.

Une batterie d’artillerie est une sous-unité d’armes de combat de l’Armée composée d’environ 100 membres équipés de canons et de munitions de gros calibres. Parfois, une batterie est appuyée par des détachements d’observation avancée, de groupes de coordination du quartier général et de cellules logistiques. Son rôle est de coordonner et d’exécuter des tirs indirects, généralement à l’appui d’une unité d’infanterie ou d’une unité de blindés.

La batterie d’artillerie exécutera des tirs indirects lors d’activités d’instruction majeures, y compris l’exercice SILVER ARROW, un exercice de l’OTAN dirigé par la Lettonie, en octobre 2017.

La batterie d’artillerie et le personnel de soutien proviennent du 1er Régiment, Royal Canadian Horse Artillery, en garnison à la Base des Forces canadiennes Shilo, au Manitoba.

Les commentaires sont fermés.