POSEIDON CUTLASS: l’Équipe de sécurité navale canadienne travaille avec la Marine des Fidji

Les membres du Groupe d'opérations tactiques maritimes du NCSM WINNIPEG mènent un exercice d'embarquement avec le navire japonais ABUKUMA de la force d'autodéfense maritime le 3 juillet 2017 dans le cadre de l'exercice POSEIDON CUTLASS 17. (Archives/Cpl Carbe Orellana, MARPAC Imaging Services)
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Les membres du Groupe d’opérations tactiques maritimes du NCSM WINNIPEG mènent un exercice d’embarquement avec le navire japonais ABUKUMA de la force d’autodéfense maritime le 3 juillet 2017 dans le cadre de l’exercice POSEIDON CUTLASS 17. (Archives/Cpl Carbe Orellana, MARPAC Imaging Services)

L’Équipe de sécurité navale (ESN) de la Marine royale canadienne (MRC) a envoyé une équipe d’environ douze marins le 11 août de la Base des Forces canadiennes Esquimalt aux Fidji pour réaliser une instruction sur la mise sur pied de forces avec la Marine de la République des Fidji. L’ESN sera renvoyée en déploiement le 20 août.

Ce déploiement fait partie de la série de déploiements de la MRC dans le cadre de POSEIDON CUTLASS. Il sert à maintenir une présence soutenue en Asie‑Pacifique et présente une occasion continue de participer à de nombreux exercices en mer avec des marines partenaires régionales ainsi qu’à des activités et missions clés avec des amis et des partenaires de la région.

L’ESN est une équipe navale apte au déploiement partout dans le monde et dont la mission principale est d’assurer une protection de la force accrue pour veiller à la sécurité des navires et du personnel de la MRC en déploiement au pays ou à l’étranger. Grâce à ses compétences, l’ESN est aussi capable de participer aux déploiements en appui aux missions du gouvernement du Canada nécessitant une coordination complexe avec les pays hôtes afin de fournir des services de protection de la force et du soutien aux unités des FAC et à d’autres ressources canadiennes et partenaires dans les ports et les voies navigables à l’étranger.

Ce déploiement et tous les autres déploiements effectués dans le cadre de l’exercice POSEIDON CUTLASS en général font valoir l’importance que le Canada accorde à l’Asie-Pacifique, tel qu’indiqué dans la nouvelle politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement. En tant qu’État côtier du Pacifique conscient du fait que la région de l’Asie‑Pacifique est de plus en plus importante pour sa sécurité et sa prospérité, le Canada est résolu à jouer un rôle clé dans la région en établissant des collaborations stables et des partenariats solides grâce à sa participation à des activités comme l’exercice POSEIDON CUTLASS.

« Les déploiements courants de la MRC en Asie-Pacifique dans le cadre de l’exercice POSEIDON CUTLASS ne cessent de mettre en évidence l’engagement du Canada à l’égard de ses amis et partenaires dans cette région d’une importance stratégique. » a expliqué le vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne. « Le déploiement de l’Équipe de sécurité navale est un élément important de cet engagement et offre une excellente occasion de renforcer ce dernier et de souligner notre présence soutenue dans la région. Il nous permet aussi d’améliorer nos capacités ainsi que la collaboration et l’interopérabilité entre la MRC et la Marine de la République des Fidji. Je suivrai avec plaisir les contributions de l’ESN à l’atteinte de nos objectifs régionaux durant ce déploiement qui s’appuie sur les résultats positifs obtenus par l’Équipe lors de son premier déploiement en Corée au début de l’été. »

« Le déploiement de l’Équipe de sécurité navale aux Fidji lui permettra de collaborer avec les membres du Groupe des opérations tactiques maritimes en vue d’échanger des points de vue et des leçons retenues avec la Marine de la République des Fidji. Leur participation à des exercices, des présentations et des discussions est pour nous une précieuse occasion de renforcer les relations ainsi que les capacités de notre Équipe de sécurité navale et celles des forces participantes. », a pour sa part souligné le contre-amiral Art McDonald, commandant des Forces maritimes du Pacifique.

En bref

La MRC est fière d’agir au nom du Canada sur la scène internationale et de soutenir l’engagement du gouvernement de travailler avec nos partenaires en Asie‑Pacifique afin de promouvoir la sécurité et la stabilité partout dans le monde. La présence du Canada dans la région vise à améliorer la disponibilité opérationnelle de la MRC ainsi que son interopérabilité avec ses alliés et partenaires.

L’ESN est une équipe navale apte au déploiement et adaptable conçue pour fournir une capacité de protection de la force accrue aux unités envoyées en déploiement en appui aux missions du gouvernement du Canada. L’ESN s’efforce d’anticiper et d’éviter les menaces maritimes ainsi que de prévoir une intervention souple à celles‑ci, et d’intégrer ses opérations à celles des autorités portuaires pour soutenir les FAC, au besoin.

L’ESN a été envoyée en déploiement en Corée en juin dernier à l’appui du déploiement de cinq mois des NCSM Winnipeg et Ottawa dans le cadre de POSEIDON CUTLASS 17.

Les participations à POSEIDON CUTLASS font valoir l’importance stratégique de l’Asie‑Pacifique et renforcent l’engagement du Canada à l’égard du maintien de la paix et de la sécurité dans la région. De plus, la participation à des exercices, à des événements clés et à des missions dans les ports de la région facilite la collaboration avec les marines partenaires.

POSEIDON CUTLASS favorise l’établissement de relations ainsi que de liens d’amitié et de confiance.