Singapour: les corps des marins de l’US Navy retrouvés

Le destroyer lanceur de missiles USS John S. McCain rentre à Singapour le 21 août 2017 avec un trou béant dans la coque après une collision la veille avec un pétrolier. (AFP/Roslan RAHMAN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le destroyer lanceur de missiles USS John S. McCain rentre à Singapour le 21 août 2017 avec un trou béant dans la coque après une collision la veille avec un pétrolier. (AFP/Roslan RAHMAN)

Des plongeurs ont retrouvé les corps des dix marins américains portés disparus après la collision il y a une semaine entre un navire de l’US Navy et un pétrolier au large de Singapour, a annoncé la marine américaine.

Les corps de huit marins ont été récupérés par des plongeurs qui cherchaient dans les compartiments noyés du destroyer lance-missiles USS John S. McCain, a précisé la marine, qui avait annoncé la semaine dernière avoir découvert ceux de deux autres portés disparus.

«Les plongeurs ont maintenant retrouvé les restes des 10 marins de l’USS John S. McCain», a souligné dans un communiqué la 7e Flotte de l’US Navy, à laquelle appartient le destroyer.

Les marins étaient âgés de 20 à 39 ans.

La collision entre le navire de guerre américain et un pétrolier battant pavillon du Liberia avait fait également cinq blessés. Elle s’était produite le 21 août alors que le destroyer s’apprêter à effectuer une escale de routine dans l’archipel d’Asie du Sud-Est. De l’eau s’était engouffrée dans le navire dont la coque avait été trouée.

Il s’agissait de la deuxième collision impliquant un navire de guerre américain en deux mois et du quatrième accident dans le Pacifique impliquant un navire de guerre américain depuis le début de l’année.

Le lendemain de la collision au large de Singapour, un responsable américain de la Défense avait annoncé que le commandant de la 7e Flotte de l’US Navy serait relevé de ses fonctions.