Dernière visite du gouverneur général David Johnston à la Citadelle de Québec

0
Le Gouverneur général du Canada et Commandant des Armées, David Johnston, à son arrivée à la Citadelle de Québec le 2 octobre 2014. (Archives/photo tirée du compte Twitter de Davis Johnston)

Leurs Excellences David Johnston, gouverneur général du Canada, et son épouse Mme Sharon Johnston seront à la Résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec les 11 et 12 septembre 2017, pour un dernier séjour avant son remplacement par l’astronaute Julie Payette.

Située à l’intérieur de la Citadelle de Québec, la résidence du gouverneur général sert de seconde résidence officielle aux gouverneurs généraux du Canada depuis 1872.

Façade de la résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec. (Bureau du Gouverneur général)

Durant ce dernier séjour dans ce lieu chargé d’histoire, le gouverneur général et son épouse « rencontreront les partenaires de la région de Québec pour les remercier de leur soutien tout au long de leur mandat de sept ans ».

Lundi 11 septembre, gouverneur général remettra au Salon Jacques‑Cartier de l’hôtel Fairmont Le Château Frontenac à 18h le Prix d’Or du Duc d’Édimbourg à un groupe de jeunes Canadiens. Le Prix international du duc d’Édimbourg est un programme mondial visant à mettre au défi, à encourager et à récompenser des jeunes âgés de 14 à 24 ans.

Puis, le lendemain mardi matin à 9h30, il accueillera à la Citadelle pour une dernière fois six nouveaux chefs de mission diplomatique au Canada. Il recevra à cette occasion les lettres de créance de chefs de mission diplomatique représentant l’Union européenne, la République d’Arménie, la République de Pologne, la République de l’Ouganda, la République des Maldives et la République du Malawi.

Les lettres de créance sont les documents officiels au moyen desquels ces nouveaux chefs de mission diplomatique sont présentés par leur chef d’État à titre de représentant officiel. Présentement, plus de 170 chefs de mission diplomatique sont accrédités au Canada.

«Sharon et moi allons toujours chérir nos souvenirs rattachés aux moments que nous avons vécus à la Citadelle, a déclaré le gouverneur général. Il s’agit d’un lieu exceptionnel où nous avons remis des distinctions honorifiques, souligné le 100e anniversaire du Royal 22e Régiment, célébré l’automne avec le grand public, et reçu des chefs d’État étrangers et d’autres distingués invités. Cette dernière visite nous offre l’occasion de rencontrer nos chers partenaires une dernière fois afin de leur exprimer notre reconnaissance pour leur soutien et leur collaboration au fil des ans.»

Le mandat de David Johnston avait été prolongé de deux ans par l’ancien premier ministre Stephen Harper. Il venait à échéance en septembre.

C’est le 13 juillet dernier que le premier ministre Justin Trudeau a annoncé officiellement que, suivant sa recommandation, «Sa Majesté la reine a été heureuse d’approuver la nomination de Mme Julie Payette à titre de prochaine gouverneure générale du Canada» et que «Mme Payette succédera à Son Excellence le très honorable David Johnston».

Visiblement émue, Julie Payette avait alors déclaré qu’il s’agissait non seulement d’une chance extraordinaire, mais de sa deuxième chance de servir à nouveau son pays.

Sa nomination respecte la tradition d’alternance entre francophones et anglophones qui est en vigueur depuis le milieu du 20e siècle.

Les commentaires sont fermés.