Journée préparatoire à LEADERSHIP CONQUÉRANT pour les élofs (PHOTOS/VIDÉO)

Les élèves-officiers du CMR Saint-Jean se pratiquent avant leur exercice d'automne. (45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Tracy, Iberville, Richelieu et Jolliet, les quatre escadrons composant le Collège militaire royal de Saint-Jean, étaient de sortie vendredi 22, afin de préparer leurs membres à l’exercice d’automne qui s’en vient dans quelques semaines. 45eNord.ca a passé la journée avec les élofs.

Avec leur exercice d’automne, LEADERSHIP CONQUÉRANT, qui est déjà presque là, les élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) doivent apprendre, surtout les juniors, les bases du métier de militaire. Une journée préparatoire a donc été montée afin de leur tester et apprendre une partie de ce qu’ils vont faire et vivre durant une fin de semaine dans les secteurs d’entrainement de Farnham.

Pour le groupe que 45eNord.ca a suivi, la journée a commencé dès 8h du matin à l’arrière du bâtiment De Lery… sur le toit ! C’est en effet une descente en rappel qui était prévue au programme.

Si une descente en rappel ne demande pas de compétences particulières, elle permet en revanche à plusieurs de «vaincre sa peur», notamment du vide. Plusieurs se sont d’ailleurs élancés non sans une certaine appréhension, mais après avoir été rassurés par les instructeurs présents.

C’est ensuite au pavillon Couture que se sont rendus les élèves-officiers de l’escadron Jolliet, pour apprendre non le maniement des armes en tant que tel, mais comment gérer l’environnement sur un champ de tir, sa respiration, comment «zéroter» son arme, etc.

Après une pause déjeuner au Dextrase, c’est cette fois au pavillon Lahaie qu’avait lieu le prochain cours, capital pour tout militaire, mais surtout pour ceux qui seront dans les armes de combat: la navigation.

Durant près d’une heure et demie, les élofs juniors ont appris comment se servir d’une boussole, comment lire et prendre des coordonnées de quadrillage à quatre, six, huit et même dix chiffres, comment prendre un azimut et d’être ainsi capable de se déplacer entre un point A et un point B -ou bien encore comment fabriquer et utiliser une équerre au rapport.

Finalement, c’est sous un soleil de plomb que les jeunes officiers ont appris plusieurs techniques de patrouille et les positions à adopter en fonction de l’environnement, mais aussi comment monter le fameux et réputé hootchie en forêt.

Désormais fin prêts, les élofs n’attendent plus que la mi-octobre pour se rendre à Farnham et vivre une fin de semaine forcément instructive !