Le 4e Bataillon Royal 22e Régiment exerce son Droit de Cité à Laval (PHOTOS/VIDÉO)

0

Les citoyens-soldats membres du 4e Bataillon Royal 22e Régiment (Châteauguay) ont profité du très beau temps qu’il a fait dimanche 10 septembre pour parader dans la ville de Laval «tambour battant, drapeaux flottant et baïonnette au canon».

C’est seulement la troisième fois que l’unité du 34e Groupe-brigade du Canada exerce ce droit à Laval depuis qu’il leur a été conféré en septembre 1996.

Ce concept de Droit de cité remonte à il y a bien longtemps, dans la Grèce antique, alors que le droit de participer à la vie de la cité était accordé aux citoyens comme un privilège. Aujourd’hui, on reconnaît ce privilège de participation aux activités de la ville non seulement par les défilés, mais par un lien privilégié entre les autorités municipales et les militaires.

C’est donc avec fierté que le lieutenant-colonel David Shane, commandant du 4R22eR, a frappé trois coups à la porte de l’Hôtel de ville.

«Bonjour Monsieur le Maire, je suis le lieutenant-colonel David Shane, commandant du 4e Bataillon Royal 22e Régiment. Je vous demande la permission d’exercer notre droit de cité à Laval», a-t-il ainsi solennellement demandé au maire Marc Demers, qui lui a répondu: «Avec plaisir et honneur, c’est évidemment oui».

Après le salut général et l’inspection des troupes, le maire de Laval s’est adressé à l’auditoire pour souligner le rôle des réservistes dans les Forces armées canadiennes, mais aussi au sein même du tissu social et économique de la ville de Laval.

Finalement, le drapeau du Royal 22e Régiment a été hissé devant l’hôtel de ville au rythme de Vive la Canadienne et un vin d’honneur a été servi à l’Hôtel de ville à tous les membres présents du Bataillon.

En interview avec 45eNord.ca, le maire de Laval, Marc Demers, a salué les membres du 4e Bataillon qui ont «dédié leur vie à défendre notre façon de vivre, nos valeurs, notre mode de vie […] et ils nous protègent contre tout désastre qui peut venir et nous avons eu recours aux forces armées lors des inondations [de ce printemps, NDLR]pour protéger les propriétés des gens, pour venir en aide à des gens vulnérables et évidemment les secourir. Alors nous sommes fiers d’accueillir et de permettre le Droit de cité au 4e Bataillon Royal 22e Régiment».

Les commentaires sont fermés.