Dévoilement d’un monument de la campagne RESPECT sur la route Transcanadienne (PHOTOS/VIDÉO)

Un monument en hommage aux militaires et vétérans atteint d'ESPT a été dévoilé le 21 octobre. (45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un nouveau monument, qui se veut être un témoin permanent afin de faire connaitre les défis auxquels sont confrontés nos anciens combattants – en particulier, l’ESPT et l’itinérance, a été dévoilé samedi 21 octobre 2017.

Le monument permanent de RESPECT sur la route Transcanadienne doit être un nouveau point de repère de Montréal pour le 150eanniversaire du Canada, le 375e anniversaire de Montréal et le 100e anniversaire de la Crête de Vimy. L’érection du monument est soutenue par des dons de la communauté, ainsi que des subventions privées et publique.

La sculpture réalisée par le colonel (retraité) André D. Gauthier, sculpteur et créateur de monuments canadiens dans divers matériaux, y compris le moulage en bronze, s’appelle «The Return» et représente un vétéran de la Seconde Guerre mondiale qui est venu de la guerre avec son bras étendu offrant un signe de victoire / paix. Il est de retour. Il nous rappelle que, pour beaucoup d’entre eux, il n’y a pas de victoire. Ils n’ont pas trouvé la paix. Ils restent dans le conflit où ils servaient. Ils ne sont pas rentrés chez eux. Ils ne devraient pas être laissés de côté.

Pour le colonel (ret.) Gauthier cette oeuvre sera sans doute sa dernière oeuvre, mais avoir travaillé dessus l’a «rajeuni». Il était également important pour lui que Le retour soit une oeuvre parfaite dans ses moindres détails.

Le monument commémore le service passé des hommes et des femmes de nos forces armées canadiennes et ceux qui servent aujourd’hui. Cela honore le sacrifice de ceux que nous avons perdus, ceux qui ont été blessés et les familles dont la vie a changé pour toujours. Cela favorise le respect de ceux qui continuent de souffrir longtemps après la fin du conflit. Il doit créer une prise de conscience et servir de rappel permanent à nos militaires et anciens combattants qui souffrent d’ESPT et de l’itinérance.

En interview avec 45eNord.ca, Martin Coiteux, Ministre provincial des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Ministre de la Sécurité publique et Ministre responsable de la région de Montréal, a précisé qu’il souhaitait être présent parce que «les hommes et les femmes qui nous ont défendu et méritent notre plus grand respect».

Ils sont nombreux à être encore militaire ou bien vétérans et à vivre avec l’ESPT ou d’autres problèmes. Avoir le courage d’avouer et de s’avouer avoir un problème est une force. Demander de l’aide est une force. Des fois, juste parler avec quelqu’un est déjà un pas vers la lumière. On peut vous aider, vous pouvez vous aider.