Les Forces armées canadiennes et Anciens Combattants Canada dévoilent une nouvelle stratégie de prévention du suicide (VIDÉO)

0


English follows

Le gouvernement du Canada à la volonté d’améliorer constamment son approche quant aux soins et au soutien offerts aux militaires et aux anciens combattants. Nous avons la responsabilité de trouver des services et des programmes efficaces, durables et appropriés à l’appui de nos militaires, de nos anciens combattants et de leurs proches.

Aujourd’hui, le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan, le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale Seamus O`Regan, la secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants Sherry Romanado, et le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, ont dévoilé une stratégie conjointe de prévention du suicide visant à comprendre le problème, à s’y attaquer et à diminuer les risques de suicide dans l’ensemble de la communauté des militaires et des anciens combattants.

Cette stratégie conjointe, conçue en collaboration avec des spécialistes en santé mentale, constitue une nouvelle approche intégrée pour l’ensemble des Forces armées canadiennes et d’Anciens Combattants Canada (ACC) en matière de prévention du suicide. Nous n’abordons pas cet enjeu isolément. En fait, la prévention du suicide influencera nos initiatives en matière d’éducation, de communication, de soins de santé et de soutien, de façon à mieux gérer les facteurs de risque et le stress.

Il s’agit d’une démarche cruciale qui vise essentiellement à bâtir une communauté de militaires, d’anciens combattants et de leurs proches résilients et productifs, soutenus par de robustes programmes et initiatives conçus pour favoriser le bien-être et prévenir l’automutilation et le suicide.

Même si les FAC et ACC peuvent déjà compter sur un éventail de programmes conçus pour identifier les militaires et les anciens combattants en détresse et leur venir en aide, la stratégie conjointe énonce plus de 160 mesures à prendre dans les deux ministères pour s’assurer qu’ils obtiennent les services dont ils ont besoin.

Il n’y pas qu’une seule cause de suicide, pas plus qu’il n’existe un seul programme pouvant combattre et éliminer les risques de suicide. Bien sûr, il est impossible de prévenir tous les suicides, mais des mesures concrètes peuvent et doivent être appliquées pour réduire les risques et créer des facteurs de protection et des services de soutien, et développer la résilience.

Citations

Il n’existe pas de solution ou de réponse simple. Toutefois, grâce à cette stratégie conjointe, nous aiderons nos militaires, nos anciens combattants et leurs proches à réduire les risques de suicide et nous améliorerons les façons de leur apporter du soutien au moment et à l’endroit où ils en ont besoin. Faire tout ce qui est en notre pouvoir pour prévenir le suicide constitue l’un des fondements de notre engagement envers le bien-être des militaires, des anciens combattants et de leurs proches.
Le ministre des Anciens Combattants Seamus O’Regan

Les femmes et les hommes qui servent dans les Forces armées canadiennes constituent notre principale capacité militaire, c’est pourquoi prendre soin d’eux et de leurs proches est notre principale priorité. En envisageant les risques de suicide d’un point de vue global, la stratégie conjointe de prévention du suicide tient compte des aspects mentaux, physiques, sociaux et spirituels de la santé et du bien-être. En aidant les militaires et les anciens combattants à obtenir le soutien dont ils ont besoin, et en faisant tout ce qui est en notre pouvoir pour veiller à ce que personne ne passe entre les mailles du filet, nous pouvons faire une différence dans la vie des militaires et des anciens combattants des Forces armées canadiennes.
Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan

En bref

· Le suicide est un problème de santé publique qui préoccupe tous les Canadiens. Mais, le milieu de travail, les opérations et le mode de vie militaires génèrent des facteurs de stress et des risques particuliers pour nos militaires et nos anciens combattants.

· La mise en œuvre de cette stratégie a incité les deux ministères à revoir leurs pratiques, à améliorer et à étendre leur offre de services actuelle, et à mieux coordonner leurs activités pour s’assurer qu’aucun militaire des FAC ne passe entre les mailles du filet durant leur transition vers la vie civile.

· Dans le cadre de cette stratégie commune, les FAC et ACC ont élaboré leur propre plan d’action dans lequel ils définissent, coordonnent et assurent la mise en œuvre de mesures de prévention particulières. Ces plans ont été élaborés en collaboration et exposent clairement les initiatives et les programmes mis en place par les deux organisations.

· En ce qui concerne les FAC, le plan d’action s’intègre à plusieurs initiatives et stratégies de soutien communes, comme énoncé dans la politique de défense Sécurité, protection, engagement. L’un des principaux volets de cette nouvelle politique est la stratégie globale en matière de santé et de bien-être, qui établit les grandes orientations pour toutes les questions relatives à la santé et au bien-être.

· ACC investira 4 M$ sur quatre ans dans un nouveau fonds d’urgence visant à aider les anciens combattants qui vivent une situation urgente et particulière, de même que 13,9 M$ dans un nouveau fonds destiné à assurer le bien-être des anciens combattants et de leur famille, de manière à favoriser l’innovation en matière de recherche et de prestation de services.

· ACC investira 17,5 M$ sur quatre ans, et ensuite 9,2 M$ par an, à compter d’avril 2018, pour mettre sur pied un centre d’excellence en matière de trouble de stress post-traumatique (TSPT) et troubles de santé mentale connexes.

Canadian Armed Forces and Veterans Affairs Canada unveil new Suicide Prevention Strategy

The Government of Canada is committed to providing the best care available to our service members and Veterans. We have a responsibility to find effective, sustainable and appropriate services and programs to support our military members, Veterans, and their families.

Today, Defence Minister Harjit S. Sajjan, Veterans Affairs Minister and Associate Minister of National Defence Seamus O’Regan, and Parliamentary Secretary to the Minister of Veterans Affairs Sherry Romanado, and General Jonathan Vance, Chief of the Defence Staff, announced a joint suicide prevention strategy that seeks to understand, address and mitigate risks of suicide across the entire military and Veteran community.

Developed in partnership with mental health experts, this joint strategy represents a new, holistic, pan-Canadian Armed Forces and Veterans Affairs Canada (VAC) approach to suicide prevention. The approach combines our efforts in education, communications, heath care and support initiatives to better manage risk factors and stress. The ultimate goal of this effort is a community of resilient and productive CAF members, Veterans, and families supported by robust initiatives and programs that promote well-being and prevent self-harm and suicide.

While the CAF and VAC have a network of programs currently in place designed to identify and get help for members and Veterans in distress, the joint strategy identifies more than 160 action items between the two departments to ensure members and Veterans get the services they need.

There is not one single cause of suicide, nor one single program that can address and eliminate the risk of suicide. While it is impossible to prevent every suicide, meaningful action can, and must, be taken to reduce the risks and build protective factors, support, and resilience.

Quotes

There is no simple solution or easy answer, but through this joint strategy, we will help our military members, Veterans and their families reduce the risk of suicide and enhance ways of providing support where and when it is needed. Doing everything we can to prevent suicide is a cornerstone of our commitment to the well-being of military members, Veterans and their families.
Minister of Veterans Affairs Seamus O’Regan

The women and men who serve in the Canadian Armed Forces are our military’s number one capability, and taking care of them and their families is our top priority. By viewing the risks of suicide from a holistic perspective, the Joint Suicide Prevention Strategy considers the mental, physical, social and spiritual aspects of health and wellness. By making it easier for military members and Veterans to get the help they may need, and doing all we can to ensure nobody falls through the cracks, we can make a difference in the lives of Canadian Armed Forces members and Veterans.
Defence Minister Harjit S. Sajjan

Quick Facts

· While suicide is a public health issue that is of concern to all Canadians, the nature of the military environment, operations and lifestyle generates unique stressors and risks for our military members and Veterans.

· The creation of this joint strategy has driven both organizations to review their existing practices, enhance and expand current offerings, and ensure a higher level of coordination to ensure that no CAF member falls through the cracks during the transition to post-service life.

· Under this common strategy, CAF and VAC produced their respective action plan that identifies, coordinates and ensures the implementation of specific prevention activities. These plans were developed in a collaborative and coordinated manner, and they clearly outline each department’s initiatives and programs.

· From a Canadian Armed Forces perspective, the action plan is integrated with a number of mutually supporting efforts and strategies as listed in Strong, Secure, Engaged: Canada’s Defence Policy. Primary among these is the Total Health and Wellness Strategy, which will provide over-arching direction on all matters related to health and wellness.

· VAC is making four-year investments: of $4 million in a new Veteran Emergency Fund to assist Veterans in urgent and unique situations, and $13.9 million in a new Veteran and Family Well-Being Fund that will promote innovative research and services.

· VAC is investing $17.5 million over four years, and then $9.2 million per year ongoing, starting in April 2018, to establish a Centre of Excellence on post-traumatic stress disorder (PTSD) and related mental health conditions.

Les commentaires sont fermés.