L’Otan ouvre un centre de contre-espionnage en Pologne

Cérémonie d'ouverture le 19 octobre 2017 d'un centre de contre-espionnage à Cracovie, dans le sud de la Pologne. (Ministère polonais de la Défense)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Cérémonie d’ouverture le 19 octobre 2017 d’un centre de contre-espionnage à Cracovie, dans le sud de la Pologne. (Ministère polonais de la Défense)

L’Otan a ouvert jeudi un centre d’excellence de contre-espionnage à Cracovie, dans le sud de la Pologne, a déclaré le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz, alors que la région s’inquiète de la politique de Moscou.

« C’est ici que seront élaborées les principales normes, règles et façons d’agir des services de contre-espionnage des pays alliés de l’Otan afin de s’opposer de façon efficace à la pénétration de la part de notre ennemi », pénétration qui concerne « tous les domaine de la vie », a-t-il déclaré, cité par l’agence PAP, lors d’une cérémonie à Cracovie, accompagné par ses homologues hongrois, roumain et slovaque.

Le ministre slovaque de la Défense Peter Gajdos a déclaré que le centre était capable de mener des exercices et des formations, mais également d’élaborer des expertises liées au contre-espionnage.

Dix pays ont participé à la création de ce centre d’excellence de l’Otan, décidée en 2015. Une vingtaine de centres d’excellence de l’Otan ont été ouverts jusqu’à présent.

Le commandant des forces terrestres américaines en Europe, le général Ben Hodges, avait souligné à la mi-août que « la Pologne est devenue pour les Etats-Unis le centre de gravité de tout ce que nous faisons en matière de dissuasion ».

Des bataillons de l’Otan stationnent depuis cette année en Pologne et dans les pays baltes.


(Vidéo/Ministère polonais de la Défense/avec traduction simultanée en anglais)