Manœuvres militaires dans le ciel au-dessus de la Citadelle de Québec

0
Des membres du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada effectuent des exercices d’insertion. (Armée canadienne)

Les personnes circulant dans le secteur de la Haute-Ville de Québec vendredi 20 octobre 2017 en matinée pourraient remarquer la présence d’un hélicoptère militaire CH-146 Griffon effectuant des manœuvres au-dessus de la Citadelle de Québec, nous avise le service des Affaires publiques de Valcartier.

Mercredi 18 et jeudi 19 octobre, soit la veille et l’avant-veille de ces manœuvres au-dessus de la Citadelle de Québec, des parachutistes du 3 R22eR, ainsi que des parachutistes-éclaireurs du 426e Escadron d’entraînement au transport (426 EET) basé à Trenton se sont entraînés dans le ciel de la MRC de la Jacques-Cartier en vue de maintenir leurs qualifications.

Et vendredi lors de la cérémonie de clôture à la Citadelle célébrant la « recertification » de leur compétence, les patrouilleurs-éclaireurs et les membres du 3 R22eR termineront cet entraînement en beauté en effectuant une descente en rappel et un saut en parachute au dessus des fortifications.

Des membres du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada effectuent des exercices d’insertion. (Armée canadienne)
Le Griffon servira d’abord à insérer une quinzaine de soldats de Valcartier et de Trenton en rappel d’une hauteur d’environ 60 pieds à l’intérieur des fortifications vers 10 h. Puis, il sera par la suite utilisé pour parachuter quatre militaires du 3e R22eR d’une altitude approximative de 6 000 pieds au même endroit vers 11 h 30.

Bien sûr, précise Valcartier, cet événement pourrait être reporté ou même annulé sans préavis si les conditions climatiques ne permettent pas sa réalisation de façon sécuritaire.

Le 3 R22eR est un bataillon d’infanterie légère basé à Valcartier qui génère des forces qui doivent être en mesure de se déployer rapidement grâce à leur haut niveau d’entraînement et qui doit maintenir, notamment, des capacités aéroportées.

Le 430e Escadron tactique d’hélicoptères, installé lui aussi à la Base des Forces canadiennes Valcartier (Quebec), est équipé de hélicoptères CH-146 Griffon et a pour mission l’escadron d’opérer appui au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Le 426e Escadron d’entraînement au transport (426 EET), basé à Trenton, produit quant à lui des membres d’équipage et des techniciens d’aéromobilité à l’appui des opérations des Forces canadiennes.

Même si le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC ) auquel appartient le 3 R22eR est en pleine montée en puissance, ce n’est pas dans le cadre de la préparation opérationnelle, mais bien dans le cadre du maintien de leurs qualifications conformément à la réglementation en vigueur qu’a été effectué cet entraînement où ont été impliqués aussi bien le 426 EET basé à Trenton que les militaires de Valcartier, faisant ainsi d’une pierre deux coups.

Les commentaires sont fermés.