Quand l’US Navy porte secours à un bateau de pêche iranien

Le destroyer de classe Arleigh Burke de la Marine américaine USS Howard. (US Navy)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Le destroyer de classe Arleigh Burke de la Marine américaine USS Howard. (US Navy)

Un destroyer américain a porté secours à un bateau de pêche iranien victime d’une attaque de pirates au large du Yémen, à la demande de l’Iran, a annoncé mercredi l’US Navy.

Les garde-côtes iraniens ont appelé le commandement naval américain à Bahreïn pour signaler qu’un de leurs bateaux de pêche avait été arraisonné mardi par des pirates au sud de l’île yéménite de Socotra, et demander l’aide des forces navales internationales déployées dans la région pour lutter contre la piraterie, a précisé l’US Navy dans un communiqué.

Le destroyer USS Howard (DDG 83) s’est rendu sur les lieux, accompagné du navire japonais JS Amagiri (DD-154), et l’équipage du Howard « a distribué de l’eau et des vivres, effectué des réparations et apporté des soins médicaux à trois marins iraniens blessés », conclut le communiqué.

L’armée américaine dénonce régulièrement le harcèlement de navires de guerre iraniens sur ses bateaux militaires passant par le détroit d’Ormuz.

Fin avril, un navire de guerre américain avait tiré une fusée éclairante en signe d’avertissement à un bateau des Gardiens de la révolution iraniens qui s’approchait dangereusement de lui dans le Golfe. En janvier, des coups de semonce avaient été tirés.