Washington désigne 39 sociétés d’armement russes à éviter sous peine de sanctions

0
Le Department of State américain, en conformité avec une loi adoptée en juillet par le Congrès américain malgré l’opposition du président Donald Trump, a publié vendredi une liste de 39 sociétés d’armement russes avec lesquelles il sera désormais interdit de commercer. (Rostec)

Les États-Unis ont publié vendredi une liste de 39 sociétés d’armement russes avec lesquelles il sera désormais interdit de commercer, selon une nouvelle loi américaine.

Parmi ces sociétés liées à l’armée et aux agences de renseignement de Russie figurent des grands groupes exportateurs comme le marchand d’armes et de véhicules militaires Rosoboronexport et le célèbre fabriquant d’armes Kalachnikov, a annoncé le département d’État.

Source: Department of State
October 27, 2017

CAATSA Section 231(d) List Regarding the Defense Sector of the Government of the Russian Federation

Admiralty Shipyard JSC
Almaz-Antey Air and Space Defense Corporation JSC
Dolgoprudny Research Production JSC
Federal Research and Production Center Titan Barrikady JSC (Titan Design Bureau)
Izhevsk Mechanical Plant (Baikal)
Izhmash Concern JSC
Kalashnikov Concern JSC
Kalinin Machine Building Plant JSC (KMZ)
KBP Instrument Design Bureau
MIC NPO Mashinostroyenia
Molot Oruzhie
Mytishchinski Mashinostroitelny Zavod
Novator Experimental Design Bureau
NPO High Precision Systems JSC
NPO Splav JSC
Oboronprom OJSC
Radio-Electronic Technologies (KRET)
Radiotechnical and Information Systems (RTI) Concern
Research and Production Corporation Uralvagonzavod JSC
Rosoboronexport OJSC (ROE)
Rostec (Russian Technologies State Corporation)
Russian Aircraft Corporation MiG
Russian Helicopters JSC
Sozvezdie Concern JSC
State Research and Production Enterprise Bazalt JSC
Sukhoi Aviation JSC
Tactical Missiles Corporation JSC
Tikhomirov Scientific Research Institute JSC
Tupolev JSC
United Aircraft Corporation
United Engine Corporation
United Instrument Manufacturing Corporation
United Shipbuilding Corporation

CAATSA Section 231(d) List Regarding the Intelligence Sector of the Government of the Russian Federation

Autonomous Noncommercial Professional Organization/Professional Association of Designers of Data Processing (ANO PO KSI)
Federal Security Service (FSB)
Foreign Intelligence Service (SVR)
Main Intelligence Directorate of the General Staff of the Russian Armed Forces (GRU)
Special Technology Center
Zorsecurity

Toute société s’engageant dans des transactions « significatives » avec elles risquent des sanctions des États-unis, conformément à une loi adoptée en juillet par le Congrès américain malgré l’opposition du président Donald Trump.

« L’objectif du Congrès et du gouvernement est d’utiliser l’article 231 de la loi pour répondre au comportement néfaste de la Russie en ce qui concerne la crise en Ukraine, les cyber-attaques et les violations des droits de l’Homme », a indiqué un haut responsable du département d’Etat.

« Cet article vise les transactions significatives avec des personnes des secteurs de la Défense et du Renseignement russe, ce qui pourrait inclure la vente d’armement russe de haute technologie dans le monde », a-t-il ajouté.

Le département d’Etat a présenté cette liste au Congrès jeudi, avec 25 jours de retard sur la date prévue dans la loi, et les sanctions doivent entrer en vigueur fin janvier.

Les commentaires sont fermés.