Au Forum d’Halifax, création de la bourse «Halifax Peace with Women» pour les femmes des forces alliées

0
Le ministre de la Défense Harjit Sajjan le 18 novembre au Forum sur la sécurité internationale d’Halifax en compagnie de la Conseillère en matière d’égalité des sexes pour les Nations Unies, la Canadienne Clare Hutchinson, tout juste choisie par l’OTAN pour piloter le dossier du rôle des femmes dans les conflits. (Twitter/@NationalDefence)

Une nouvelle initiative conçue pour améliorer le rôle des femmes dans la sécurité internationale, au Forum sur la sécurité internationale d’Halifax a présenté hier, samedi 18 novembre, où Jonathan Weisstub, président du conseil d’administration du Forum, a annoncé au Forum la création de la bourse Halifax Peace with Women..

Ce programme de 3 semaines sera initialement offert à 6 à 10 femmes des forces armées alliées. Il leur donnera l’occasion de visiter Ottawa, Waterloo, Silicon Valley et la capitale américaine, Washington, dans le but d’étudier comment le Canada et les États-Unis abordent les défis stratégiques.

«Cela inclurait des réunions et des séminaires axés sur l’intersection entre les nouvelles technologies et la sécurité mondiale, ce qui permettrait à plus de femmes d’être à la pointe de certaines des questions les plus importantes en matière de défense et de sécurité», a déclaré Jonathan Weisstub.

Le forum de cette année s’est tout particulièrement penché sur le rôle des femmes dans la sécurité internationale. Plusieurs études ont montré que lorsque les femmes sont réellement impliquées, il y a une plus grande chance de résoudre les conflits avec succès.

«Je suis passionné par cette question», a déclaré pour sa part le chef d’état-major de la Défense du Canada, le général Jonathan Vance, lors d’une table ronde au Forum. «Je suis entourée de femmes formidables dans cette salle, et si cette fraternité peut aider davantage de femmes à assumer des rôles de leadership, c’est une bonne chose.

Le forum prévoit de lancer un appel à candidatures d’ici le 15 janvier 2018 – avec une date limite de clôture le 30 avril. Le programme débuterait le 25 octobre et se terminerait par la participation des boursiers au Forum international sur la sécurité d’Halifax 2018, qui coïncidera avec le 10e anniversaire de la création du Forum.

Consciente de la quantité de travail à faire pour que davantage de femmes soient impliquées à tous les niveaux de la pensée stratégique et de la pratique, le programme de bourse Halifax Peace with Women est appelé à s’étendre dans les années à venir à des régions du monde où l’accès à de telles opportunités est moins disponible.

Le Canada pour sa part est particulièrement sensible à cette question et, avant Halifax, le rôle que jouent les femmes dans la sécurité internationale a également été un thème majeur de la réunion 2017 de l’ONU sur le maintien de la paix les 14 et 15 novembre à Vancouver où, dans le cadre de l’Initiative Elsie sur les femmes dans les opérations de paix, le Canada et des pays partenaires offriront de l’aide et des mesures d’encouragement pour accroître la proportion de femmes déployées dans les opérations de paix des Nations Unies.

La Canadienne Clare Hutchison nommée représentante spéciale du secrétaire général de l’OTAN pour les femmes, la paix et la sécurité

Par ailleurs, on a appris hier pendant le Forum la nomination de la Canadienne Clare Hutchinson, une défenseure canadienne en matière d’égalité entre les sexes, au poste de représentante spéciale du secrétaire général de l’OTAN pour les femmes, la paix et la sécurité.

Clare Hutchinson a déjà passé plus de 10 ans avec les Nations Unies en tant que conseillère en matière de genre dans des endroits tels que le Kosovo et le Liban.

«Je remercie le Canada pour son engagement ferme envers les femmes, la paix et la sécurité, et j’ai hâte d’accueillir Mme Hutchinson au quartier général de l’OTAN bientôt», a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui a salué l’engagement du Canada envers les femmes, la paix et la sécurité.

« Le Canada reconnaît que la paix n’est possible que lorsque les femmes participent pleinement à la prévention et au règlement des conflits, ainsi qu’aux autres efforts de paix et de sécurité. Nous nous réjouissons de la nomination de Clare Hutchinson au poste de représentante spéciale du secrétaire général de l’OTAN pour les femmes, la paix et la sécurité. », ont pour leur part déclaré les ministres des Affaires étrangères et de la Défense nationale, Chrystia Freeland, et Harjit Sajjan.

« La représentante spéciale du secrétaire général de l’OTAN est le point focal de tous les aspects des activités de l’OTAN liées à son programme concernant les femmes, la paix et la sécurité. Mme Hutchinson est une championne des droits des femmes et du renforcement du pouvoir des femmes et apporte à ce poste une vaste expérience dans l’avancement du programme des femmes, de la paix et de la sécurité aux Nations Unies. », ont aussi souligné les ministres canadiens.

Les commentaires sont fermés.