Infanterie 0010 #449 «Le stress des bottes»

0

Le stress dont font preuve Vaillancourt et Mazout dans ce strip s’apparente plus à celui que des poufs auraient à propos de leurs bottes. Surtout si ces bottes sont des spit.

C’est que les bottes de parade, qu’elle soient spittées ou peinturées, sont facile à grafigner. Juste un peu de pluie ou quelques grains de poussières sont bien assez pour soudainement les rendre moins brillantes.

Du coup on est toujours assez stressé pour les garder belles, surtout si une inspection est prévue juste avant la parade. Mais ça s’estompe un peu en vieillissant. Bien sûr je fais toujours attention à mes bottes. Par exemple je les entrepose dans une boite de plastique. Mais en réalité il faut juste faire attention à ce que personne ne nous marche sur les pieds.

Même chose avec l’uniforme de parade lui-même. Quand j’étais moi-même un pouf, je l’envoyais au nettoyeur à sec avant chaque parade. Maintenant c’est juste une fois par année sauf exception. Le reste de l’année je me contente de le repasser et de nettoyer les taches qu’il pourrait y avoir. C’est facile une fois qu’on a prit le tour.

Jonathan Girard s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.