L’Armée canadienne accueille son nouveau colonel honoraire né en Irak

0
Le nouveau colonel honoraire Paul Hindo (centre), né en Irak, avec la brigadier-général Jenny Carignan, chef d’état-major des opérations de l’Armée (gauche), et l’ambassadeur irakien au Canada (et ancien prisonnier politique) Abdul Kareem Kaab (droite) à une réception à Ottawa en 2016. (Twitter)

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan a nommé M. Paul Hindo à titre de prochain colonel honoraire de l’Armée canadienne. Il succédera ainsi au colonel honoraire (col honoraire) Blake Goldring, qui occupe le poste de colonel honoraire de l’Armée canadienne depuis les six dernières années.

M. Hindo est né en Irak et il a immigré à Montréal en 1972. Au fil des ans, il est devenu un membre influent du milieu des affaires d’Ottawa et un dirigeant international de haut rang. Il occupe le poste de colonel honoraire des Cameron Highlanders of Ottawa (Duke of Edinburgh’s Own) depuis 2009, et, avant cette période, il a reçu la Décoration des Forces canadiennes en reconnaissance de son service en tant que membre de la Première réserve au sein du Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada. M. Hindo assumera le rôle de colonel honoraire de l’Armée canadienne à partir du 1er décembre 2017.

Le Colonel honoraire Goldring a été le premier colonel honoraire de l’Armée canadienne et il a servi 12 ans en tant que membre honoraire (six ans à titre de colonel honoraire de l’Armée canadienne et six ans à titre de colonel honoraire du Royal Regiment of Canada). Le colonel honoraire Goldring a renforcé le lien qui unit l’Armée canadienne et les principaux intervenants tout en favorisant un esprit de corps solide au sein de l’Armée canadienne.

Les colonels honoraires jouent un rôle de premier plan dans la promotion de l’esprit de corps dans leurs communautés. Grâce aux relations qu’ils entretiennent et à la réputation dont ils jouissent, ils aident à gagner l’appui de la communauté envers leurs unités en procurant à l’Armée une image publique. Les colonels honoraires sont perçus comme des gardiens des traditions et de l’histoire de l’Armée, car ils font la promotion de l’identité et de l’éthos du régiment et ils appuient les commandants de différentes façons.

Citations

« J’aimerais offrir mes remerciements personnels au colonel honoraire Goldring pour son service distingué au sein de l’Armée canadienne au cours des six dernières années. Son dévouement, sa passion et son appui à l’égard des membres de l’Armée canadiennes nous manqueront énormément. J’aimerais aussi souhaiter chaleureusement la bienvenue au nouveau colonel honoraire de l’Armée canadienne, M. Paul Hindo. Je suis certain qui lui aussi s’avérera un digne ambassadeur de l’Armée canadienne. », a déclaré le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan.

« Je remercie infiniment le colonel honoraire Goldring d’avoir appuyé l’Armée canadienne pendant 12 ans, dont 6 à titre de colonel honoraire de l’Armée canadienne. Il a systématiquement agi à titre de défenseur enthousiaste et infatigable des hommes et des femmes qui servent dans l’Armée canadienne. Son appui des membres du personnel militaire canadien et de leurs familles au pays et à l’étranger se poursuit dans son travail de fondateur et de président de La Compagnie Canada. J’ai la certitude que le colonel honoraire Hindo représentera l’Armée canadienne avec le même niveau d’énergie et de dévouement. », a pour sa part déclaré le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne.

Faits en bref

La tradition canadienne consistant à nommer des Canadiens éminents et influents à titre de membres honoraires d’unités militaires se perpétue au sein du gouvernement du Canada depuis plus d’un siècle.

Le poste de colonel honoraire de l’Armée canadienne s’accompagne de certaines responsabilités, qui comprennent, sans toutefois s’y limiter promouvoir l’esprit de corps dans l’ensemble de l’Armée; conseiller le commandant de l’Armée canadienne sur des questions d’importance pour l’Armée, les organismes de charité de l’Armée, les organisations et les monuments commémoratifs; assurer la liaison avec les unités de l’Armée et renforcer la relation de l’Armée avec les principaux intervenants.

Le colonel honoraire de l’Armée canadienne participe également à diverses cérémonies pour faire connaître davantage le travail important accompli par l’Armée et les militaires et le faire découvrir aux Canadiens.

Les commentaires sont fermés.