Le technicien en recherche et sauvetage Stephen Bates reçoit la Médaille de la bravoure

Stephen Bates a reçu la Médaille de la bravoure jeudi 23 novembre pour une mission recherche et saucetage durant laquelle il a risqué sa vie pour évacuer un homme malade à bord d’un bateau de pêche en 2014.(Twitter/@operationsFC)
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Stephen Bates a reçu la Médaille de la bravoure jeudi 23 novembre pour une mission recherche et saucetage durant laquelle il a risqué sa vie pour évacuer un homme malade à bord d’un bateau de pêche en 2014.(Twitter/@operationsFC)

L’adjudant Stephen Bates a reçu hier la Médaille de la bravoure de son Excellence Julie Payette, gouverneure générale du Canada, au cours d’une cérémonie à Rideau Hall, jeudi 23 novembre 2017.

Le 2 octobre 2014, le sergent Stephen Bates, technicien en recherche et sauvetage, a risqué sa vie lors de l’évacuation d’un homme incommodé qui se trouvait à bord d’un bateau de pêche, dans des conditions météorologiques extrêmes au large de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse. Au moment où le sergent Bates s’apprêtait à secourir l’homme par hélicoptère, le câble de levage s’est emmêlé dans le système hydraulique du bateau. Le sergent Bates a bravé les forts vents jusqu’à ce qu’il réussisse à libérer la corde. Le sergent Bates et son équipe ont ensuite évacué l’homme du navire et l’ont transporté vers la rive.

Les Forces armées canadiennes emploient environ 140 techniciens en recherche et sauvetage (Tech SAR). Ce sont des spécialistes qui ont suivi un entraînement rigoureux et qui donnent des soins médicaux préhospitaliers avancés et assurent le sauvetage d’aviateurs, de marins et d’autres personnes en détresse dans des régions reculées ou difficiles d’accès. Ces techniciens respectent la norme nationale « paramédical – soins primaires » et possèdent également d’autres compétences avancées.

Les techniciens en recherche et sauvetage des Forces armées canadiennes sont des experts en survie sur la terre et en mer qui se spécialisent en techniques de sauvetage, notamment les sauvetages dans l’Arctique, le parachutisme, la plongée, l’alpinisme et le sauvetage par hélicoptère.

La Médaille de la Bravoure. (Rideau Hall)
Mais ce n’est pas tout: huit autres membres des Forces armées canadiennes et un Ranger ont aussi reçu la Médaille de la bravoure jeudi pour leurs actes héroïques accomplis en dehors d’une mission.

Le 20 juillet 2015, l’adjudant John Dunbar, le caporal Alexander Keightley, le caporal-chef Dale Kurdziel et le caporal-chef Shawn Thorn, qui ont sauvé des flammes le 20 juillet 2015 les membres d’une famille de Lancaster Park, en Alberta. Tandis que l’adjudant Dunbar utilisait une échelle pour aller chercher l’un des enfants sur le toit, le caporal-chef Kurdziel s’est précipité dans la résidence envahie par la fumée pour retrouver un deuxième enfant. Accompagné du caporal Keightley et du caporal-chef Thorn, il est retourné dans la maison pour trouver la mère et l’emmener en lieu sûr.

Le ranger Fontaine Fiddler qui a a secouru six personnes de leur domicile en feu à Sandy Lake, en Ontario le 5 avril 2016. Le ranger Fiddler a vu la famille piégée par les flammes à travers une fenêtre ouverte de la maison. Il s’est alors précipité vers l’arrière de la résidence où il a pu entrer. Il a ensuite emmené quatre enfants en lieu sûr avant de retourner dans la résidence pour repérer les autres victimes. Tous les membres de la famille ont survécu grâce aux efforts du ranger Fiddler.

Le caporal Ryan Folkes et le caporal Michel Westelaken, qui ont secouru une femme de son camion en flammes près de Badger, à Terre-Neuve-et-Labrador le 14 juillet 2014. Les sauveteurs ont repéré le camion de la victime renversé dans le fossé avec la femme coincée à l’intérieur. Malgré le feu, ils se sont dirigés vers le véhicule pour dégager la victime et, avec l’aide de passants, ils l’ont soulevée pour la placer sur une civière improvisée et l’emmener en lieu sûr.

Le 12 août 2015, Et le soldat Matthew Lepain et le caporal Alexander Zawyrucha, qui ont ont porté secours à une dame impliquée dans un accident de voiture à Windsor, en Ontario le 12 août 2015. Témoins de la collision, les deux hommes ont stabilisé le véhicule, qui perdait du carburant et avait commencé à reculer. Le soldat Lepain a tenté de sortir la victime de la voiture, mais la ceinture de sécurité l’en empêchait. Lorsque le caporal Zawyrucha s’est partiellement introduit dans le véhicule pour l’aider avec la ceinture, le soldat Lepain a aperçu du feu sous le capot qui menaçait d’allumer la flaque d’essence dans laquelle ils se tenaient. Le caporal Zawyrucha a alors réussi à tirer la victime hors du véhicule et l’a conduite en sécurité, avec l’aide du soldat Lepain, juste avant que le véhicule ne s’enflamme.

Il s’agit de la deuxième médaille de la bravoure pour le caporal-chef Dale Kurdziel.

Créées en 1972, les décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver ou de protéger une autre personne. La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses; l’Étoile du courage (É.C.), des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses; et la Médaille de la bravoure (M.B.), des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.