Services d’entraînement de combat aérien: 480 millions $ à la Montréalaise Discovery Air Defence Services

0
Discovery Air Defence, qui fournit des services de formation aéroportée, et sa filiale américaine, Top Aces Corp., possèdent la plus grande flotte privée d’avions de chasse au monde.À Calgary, des Alphajets de Top Aces Corp. (DA Defence)

Le 30 octobre, à la suite d’un processus d’approvisionnement concurrentiel, Services publics et Approvisionnement Canada, au nom de la Défense nationale, a annoncé l’attribution d’un contrat d’une valeur de 480 millions de dollars à Discovery Air Defence Services Inc. pour des services d’entraînement aéroportés impartis (SEAI).

Fondée en 2000 par trois anciens pilotes de chasseurs CF-18 et et instructeurs d’armes de combat de l’Aviation royale canadienne et basée à Montréal, au Québec, DA Defence, avec sa filiale américaine à part entière, Top Aces Corp., est le fournisseur exclusif des services de formation aéroportée des forces armées canadiennes, allemandes et australiennes.

« Le mélange unique d’avions de combat modernes et de missions spéciales de DA Defence, dotés de capacités représentatives de la 4e génération, offre les profils de mission, la flexibilité et la disponibilité exigés par les Forces armées canadiennes et les principales forces aériennes du monde. », souligne l’entreprise dans le communiqué qui annonce cet important contrat.

DA Defence fournira des services SEAI aux Forces armées canadiennes à partir de bases d’opérations permanentes situées dans quatre provinces canadiennes différentes à l’aide d’une flotte d’aéronefs Alphajet et Learjet modernisés.

Cet investissement permettra d’appuyer le personnel des FAC qui servent en mer, sur terre et dans les airs grâce à la Marine royale canadienne, à l’Armée canadienne et à l’Aviation royale canadienne.

« L’obtention de l’instruction, du matériel et du soutien dont les membres de notre personnel en uniforme ont besoin est au cœur de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement. Ce contrat permettra de leur donner l’instruction nécessaire pour protéger et défendre le Canada et ses citoyens, au pays et à l’étranger. », a commenté le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan.

Le programme SEAI donne aux pilotes et aux membres de l’équipage une instruction réaliste de préparation au combat. Pendant les exercices, le pilote d’avion agira à titre d’agresseur, ce qui permettra au personnel des Forces armées canadiennes d’apprendre de nouvelles tactiques de défense et les mettre en pratique afin d’interrompre une attaque.

Le premier contrat de 10 ans, avec des périodes d’options supplémentaires, permettra d’obtenir des services jusqu’au 31 mars 2031, avec une option de deux ans et une deuxième option de 17 mois. La valeur de ce contrat pourrait donc se chiffrer finalement à 1,4 milliard de dollars.

Cet investissement permettra d’appuyer l’industrie canadienne de l’aérospatiale de calibre mondial, ainsi que de créer et de maintenir environ 600 emplois pour la population canadienne, note de son côté le ministère des Services publics et de l’Approvisionnement. La Politique des retombées industrielles et régionales, y compris la proposition de valeur, s’applique à ce processus concurrentiel, ce qui veut dire que Discovery Air Defence Services Inc. devra faire des investissements au Canada d’une valeur équivalant à la valeur du contrat.

« Grâce à ce contrat, Discovery Air Defence Services Inc. permettra d’appuyer une croissance et une concurrence continues dans les secteurs de l’aérospatiale et de la défense ainsi que de créer des emplois bien rémunérés pour la population canadienne. Discovery Air Defence Services Inc. favorisera l’innovation en faisant des investissements dans la recherche et le développement et collaborera avec des petites et moyennes entreprises pour suivre de nouvelles voies à l’échelle mondiale, et ce, à partir du Canada. », a déclaré à l’occasion de l’attribution de ce contrat le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

« Le gouvernement du Canada s’engage à soutenir les Forces armées canadiennes en obtenant l’équipement et les services dont ils ont besoin. Nous continuerons à déployer tous les efforts nécessaires pour faire des forces une armée flexible, efficace et bien équipée qui peut bien défendre le Canada. Cet investissement permettra aussi de créer et de maintenir des emplois pour les Canadiens. », a conclu la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Carla Qualtrough.

Les commentaires sont fermés.