Un Jour du Souvenir de premières et de dernières à Montréal (PHOTOS/VIDÉO)

0

Des centaines de militaires, de vétérans, de cadets, d’élèves-officiers, d’hommes politique, de représentants de la société civile et de spectateurs, se sont retrouvés dans un froid mordant à la Place du Canada, ce samedi 11 novembre pour rendre hommage à celles et ceux tombés au Champ d’honneur.

Pour sa dernière apparition publique en tant que maire de Montréal, Denis Coderre a tenu, en interview avec 45eNord.ca, à remercier les troupes de leur travail acharné et de leur dévouement, notamment durant la crise des inondations du printemps dernier.

Quant à elle, pour sa première apparition publique en tant que mairesse désignée de Montréal, Valérie Plante, a rappelé l’importance de ce jour dans les mémoires collectives, du sacrifice des soldats, mais aussi de l’importance des familles de ces militaires et vétérans. Mme Plante ne connait que trop bien l’histoire militaire canadienne, notamment durant la Première Guerre mondiale, elle qui a été à 19 ans guide au Mémorial canadien de Vimy, en France.

Comme nous vous l’avions indiqué dans notre article sur l’arrivée de la frégate française Forbin à Montréal, une soixantaine de membres de cette frégate de défense aérienne ont également pris part à la cérémonie aux côtés de leurs collègues du NCSM Donnacona, du Black Watch, du Collège militaire royal de Saint-Jean, des Cadets, de la Gendarmerie royale du Canada, du Service de police de la ville de Montréal et du Service de sécurité incendie de Montréal.

Rythmée par la musique combinée du Black Watch et des Fusiliers Mont-Royal ainsi que du son des canons résonant sur les parois des buildings aux alentours, la cérémonie du Jour du souvenir a vu une cinquantaine de couronnes être déposés au pied du cénotaphe de la Place du Canada. C’est d’ailleurs bras dessus, bras dessous, mettant de côté la politique, que les deux maires – entrant et sortant – ont déposé la couronne de la Ville de Montréal.

Les cérémonies de cette année ont accordé une attention particulière à des batailles importantes des Première et Deuxième Guerres mondiales, dont la bataille de Passchendaele, qui s’est terminée il y a exactement 100 ans, le 10 novembre 1917. Plus de 4000 Canadiens ont été tués dans les combats.

Cette année a également marqué le 75e anniversaire du raid sur Dieppe, ainsi que le centenaire de la bataille de la crête de Vimy, qui a fait près de 3600 victimes chez les soldats canadiens.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.