Le Canada annonce qu’il aidera la Jordanie à renforcer sa sécurité

0
Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan à Amman en Jordanie le 16 décembre pour rencontrer nos militaires qui collaborent avec les forces armées jordaniennes. Ici, avec le chef d’état-major de la défense de Jordanie, le lieutenant-général Freihat. (Twitter/@HarjitSajjan)

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a annoncé dimanche que le Canada avait l’intention d’appuyer la construction et la réfection d’une route longeant la frontière nord avec la Syrie. Ce projet contribuera à la sécurité et à la stabilité de la Jordanie en permettant aux forces armées jordaniennes d’intervenir de façon plus efficace en cas de menaces à la frontière.

Le Canada est résolu à contribuer à rétablir la sécurité et la stabilité à long terme au Moyen‑Orient. Pour ce faire, nous avons mis sur pied un mécanisme pangouvernemental intégré afin de répondre aux besoins des populations touchées par les conflits en Iraq, en Syrie et dans d’autres pays de la région, y compris en Jordanie et au Liban.

Comme il est énoncé dans sa politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec ses partenaires et alliés pour dissuader et vaincre les adversaires potentiels. Ce projet témoigne de la volonté du Canada d’atteindre cet objectif prioritaire, et contribuera à renforcer la sécurité et la protection de la Jordanie, de ses citoyens et de l’ensemble de la région.

Pendant son séjour en Jordanie, le ministre Sajjan a rencontré Sa Majesté le roi Abdullah II, le premier ministre et ministre de la Défense de la Jordanie, Son Excellence Hani Fawzi Al-Mulki, et le chef d’état-major des armées, le lieutenant-général Mahmoud Freihat, afin de discuter de la nature changeante de la menace que représente Daech et de préoccupations communes en matière de défense et de sécurité. Le ministre a également félicité la Jordanie pour sa collaboration sur divers enjeux dans la région.

Citation

«Je suis heureux d’être en Jordanie pour annoncer un soutien supplémentaire accordé à l’un de nos principaux partenaires de confiance au Moyen-Orient, et ainsi contribuer à bâtir un monde sécuritaire et stable. Il est primordial de maintenir une relation de collaboration solide pour trouver des solutions aux problèmes de sécurité qui nous concernent tous en tant que communauté mondiale. La Jordanie a montré qu’elle est toujours prête à collaborer, et le Canada est heureux de lui rendre la pareille en contribuant à répondre aux besoins des forces armées jordaniennes.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan.

Après la Jordanie, le ministre Sajjan, en tournée au Moyen-Orient du du 15 au 19 décembre, se rendra se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) et au Koweït. Il y rencontrera le personnel des Forces armées canadiennes qui y est déployé. De plus, il aura des réunions bilatérales avec des dignitaires et ses homologues pour renforcer la coopération en matière de défense. Durant son séjour dans la région, outre les représentants du secteur de la défense et de la sécurité en Jordanie, il rencontrera également des représentants de l’industrie canadienne de la défense aux EAU pour connaître leur point de vue sur les problèmes de sécurité dans la région.

Après ses réunions au Moyen-Orient, le ministre ira à Londres, au Royaume-Uni, le 20 décembre pour des rencontres bilatérales avec le secrétaire d’État à la Défense britannique, Gavin Williamson.

En bref

Pendant son séjour en Jordanie, le ministre Sajjan a participé à une table ronde avec des représentants de groupes de réflexion et d’universités locales afin de mieux comprendre les enjeux régionaux complexes en matière de défense, de sécurité, et d’aide humanitaire.

La Jordanie est le premier arrêt prévu du ministre au cours de son déplacement au Moyen-Orient, où il espère approfondir les relations de défense du Canada avec ses partenaires et rendre visite aux militaires qui servent dans la région.

En trois ans, de 2016 à 2019, le Canada aura investi 2 milliards de dollars pour accroître la sécurité et la stabilité dans la région, pour fournir de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin, pour aider les pays hôtes à bâtir leur résilience face aux conflits et pour approfondir les liens diplomatiques qu’entretient le Canada avec l’Iraq, la Syrie, la Jordanie et le Liban.

Les commentaires sont fermés.