Le Canada signe un accord de coopération en matière de défense avec les Émirats arabes unis

Après avoir signé le 17 un accord pour renforcer la sécurité avec la Jordanie, le ministre de la Défense Harjit Sajjan ( gauche) a signé le 18 décembre un accord de coopération en matière de défense avec le ministre d’État aux Affaires de la Défense des Émirats arabes unis, Mohammed Ahmed Al Bowardi (droite). (Twitter/@HarjitSajjan)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Après avoir signé le 17 un accord pour renforcer la sécurité avec la Jordanie, le ministre de la Défense Harjit Sajjan ( gauche) a signé le 18 décembre un accord de coopération en matière de défense avec le ministre d’État aux Affaires de la Défense des Émirats arabes unis, Mohammed Ahmed Al Bowardi (droite). (Twitter/@HarjitSajjan)

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a signé aujourd’hui l’Accord de coopération entre le Canada et les Émirats arabes unis en matière de défense avec Son Excellence Mohammed Ahmed Al Bowardi, ministre d’État aux Affaires de la Défense.

Le Canada et les Émirats arabes unis (EAU) ont un engagement commun envers la sécurité régionale, ce qui s’entend de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent au Moyen-Orient. Les deux pays sont fermement convaincus qu’en travaillant ensemble, ils contribueront à rendre la région plus stable et plus pacifique.

Cet accord marque le renouvellement et le renforcement des relations bilatérales entre le Canada et les Émirats arabes unis dans le domaine de la défense. Il contribuera à promouvoir nos intérêts communs, notamment pour ce qui est de l’accroissement des possibilités de formation du personnel, de l’engagement en matière de défense et de la promotion de la stabilité dans la région.

«La signature de l’Accord de coopération en matière de défense entre le Canada et les Émirats arabes unis témoigne du partenariat durable entre nos pays. Nous poursuivrons nos efforts conjoints pour contrer l’extrémisme violent au Moyen-Orient, alors que nous œuvrons à l’instauration d’un monde plus pacifique et plus prospère pour les Canadiens et pour les Émiriens.», a déclaré le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan.

Le Canada et les Émirats arabes unis ont établi une coopération militaire de longue date, et ils ont servi côte à côte dans le cadre d’opérations interarmées.

Ils ont notamment servi dans la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan, créée par la Résolution 1386 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies, le 20 décembre 2001, dans le but de maintenir la sécurité à Kaboul et dans les environs, et plus récemment au sein de la Coalition mondiale contre Daech, qui s’emploie assidûment à démanteler et à vaincre Daech en Iraq et en Syrie.

Les Émirats arabes unis comptent une importante population d’expatriés dont quelque 40 000 Canadiens.

Le ministre Sajjan, avait annoncé la veille, dimanche, que le Canada avait l’intention d’appuyer la construction et la réfection d’une route longeant la frontière nord avec la Syrie. Ce projet contribuera à la sécurité et à la stabilité de la Jordanie en permettant aux forces armées jordaniennes d’intervenir de façon plus efficace en cas de menaces à la frontière.

En tournée au Moyen-Orient du 15 au 19 décembre, le ministre, après la Jordanie, les Émirats arabes unis (EAU), se rendra au Koweït où il rencontrera le personnel des Forces armées canadiennes qui y est déployé.

Puis, après ses réunions au Moyen-Orient, le ministre ira à Londres, au Royaume-Uni, le 20 décembre pour des rencontres bilatérales avec le secrétaire d’État à la Défense britannique, Gavin Williamson.