Première visite officielle à Québec: la gouverneure générale reçoit les honneurs militaires à la Citadelle

0

Deux mois et sept jours après être entrée en fonction, la nouvelle gouverneure-générale du Canada, Julie Payette, a effectué les 7 et 8 décembre sa première visite officielle dans la ville de Québec où elle a séjourné à la Résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec, seconde résidence officielle aux gouverneurs généraux du Canada depuis 1872.

Façade de la résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec. (Bureau du Gouverneur général)

Vendredi 8 décembre, après la remise de la Mention d’honneur du gouverneur général pour l’excellence sportive et académique le matin, la gouverneure générale et commandante en chef des armées a été officiellement accueillie avec les honneurs militaires à la Citadelle de Québec où elle a passé en revue la garde d’honneur du Royal 22e Régiment sur le terrain de parade, revue qui a été suivie d’une salve de 21 coups de canon.

Les citoyens et les gens de passage aux environs de la Citadelle de Québec ont ensuite pu entendre le son produit par les coups (à blanc) de canon d’artillerie ce vendredi 8 peu après 14 h.

Une quinzaine de membres du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada ont alors manœuvré a trois obusiers C3 de 105 mm qui ont fait feu feu l’un après l’autre à une cadence de 1 tir aux 15 secondes, pour un total de 21 coups.

La revue de la garde était composée de 100 membres du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, avec la participation de la Musique du Royal 22e Régiment et la présence de Batisse, le bouc régimentaire.

Rencontres et remise de décorations la veille

La veille, jeudi 7 décembre, à son arrivée à Québec, la gouverneure générale avait rencontré des représentants provinciaux dont le lieutenant‑gouverneur et le premier ministre et avait également reconnu la contribution de Canadiens remarquables à qui elle a remis prix et distinctions.

Dans la matinée, elle s’était rendue sur la colline parlementaire où elle a rencontré à l’Édifice André Laurendeau, le lieutenant‑gouverneur du Québec, Michel Doyon et son épouse, Mme Pauline Théberge et remis à cette occasion des distinctions honorifiques à plus de 25 Canadiens remarquables en reconnaissance de leur excellence, de leur courage et de leur sens du devoir exceptionnel.

Ont reçu à cette occasion la Médaille du service méritoire (division militaire) des mains de la gouverneure générale le colonel honoraire John Keillor Farrer Irving, M.S.M., de Saint John (Nouveau-Brunswick), et le capitaine de frégate Trevor John Christopher MacLean, M.S.M., C.D., de
Bedford (Nouvelle-Écosse).

Depuis 2009, le colonel honoraire Irving a offert un soutien exceptionnel et fait preuve d’un dévouement désintéressé en tant que colonel honoraire du 3e Régiment d’artillerie de campagne (The Loyal Company), Artillerie royale canadienne. Il a joué un rôle essentiel dans la restauration du titre « The Loyal Company » au Régiment, la production d’un dossier historique faisant état du deuxième siècle de services du Régiment, et la remise en état de deux armes d’une grande valeur historique. Ses efforts pour promouvoir l’histoire et l’héritage des Forces armées canadiennes ont fait grand honneur au Canada.

Le capitaine de frégate MacLean a quant à lui servi à titre de commandant du Navire canadien de Sa Majesté Fredericton de janvier à juin 2016, en appui aux mesures d’assurance prises par l’OTAN dans la mer Méditerranée et la mer Noire. Son leadership et son professionnalisme exceptionnels ont permis d’assurer le succès de ces activités, particulièrement dans le cadre des opérations de surveillance maritime dans la mer Égée. Les habiletés du capitaine de frégate MacLean sur le plan opérationnel ont fait ressortir l’engagement du Canada auprès de ses alliés de l’OTAN et ont contribué au maintien de la stabilité et de la sécurité en Europe centrale et orientale.

La Médaille du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un professionnalisme ou un degré d’excellence remarquables dont les Forces armées canadiennes et le Canada ont tiré des avantages considérables ou de grands honneurs.

Au même endroit, plus tard dans l’après-midi, elle a eu une rencontre avec le chef de l’opposition officielle du Québec, Jean‑François Lisée, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et, finalement, avec le président de l’Assemblée nationale du Québec, Jacques Chagnon.

Les commentaires sont fermés.