Un nouveau colonel honoraire pour le Régiment de Hull

Lors d'une cérémonie le 9 décembre 2017 au manège militaire Salaberry, le colonel honoraire entrant, le colonel (ret.) Lafleur s'adresse aux troupes. (Caporal Lecours/Régiment de Hull)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le colonel Daniel Lafleur (ret) [OStJ, CD, AdeC] a succédé au brigadier-général Jean Gervais (ret) [KStJ, CD] comme colonel honoraire du Régiment de Hull lors d’une cérémonie le 9 décembre au manège militaire Salaberry. Ce dernier était colonel honoraire du régiment depuis le 2010.

À l’occasion de son Dîner de la troupe 2017, la famille régimentaire est fière d’accueillir le colonel Daniel Lafleur comme colonel honoraire régimentaire. Les colonels honoraires proviennent de différents milieux et d’expériences diverses; plusieurs sont bien connus du public et sont des figures significatives dans leur communauté qui servent en tant que représentants et aviseurs. De par leur nom et leur présence, ils développent des liens entre leur unité et la communauté en servant de figure publique pour leur unité.

Près de 120 personnes se sont réunies ce samedi au manège militaire du régiment afin de souligner le changement de colonel honoraire.

« Les membres du Régiment de Hull jouent un rôle important au sein de la communauté de l’Outaouais. Notre Régiment a la chance d’être doté de gens extraordinaires et les gens de la région de l’Outaouais peuvent être fiers d’eux. Je ne parle pas seulement de nos troupes, mais aussi de ceux qui les soutiennent. », a déclaré le Colonel Daniel Lafleur, colonel honoraire entrant du Régiment de Hull.

« Quel honneur et quel privilège d’avoir pu servir mon Régiment pendant toutes ces années, mais je vous quitte confiant, vous accueillez maintenant un ambassadeur hors pair en la personne du colonel Lafleur avec qui j’ai eu le plaisir de travailler pendant de nombreuses années. », a pour sa part déclaré le Brigadier-général Gervais, colonel honoraire sortant du Régiment de Hull.

Certes, les colonels honoraires exercent des fonctions de consultation à titre honorifique, mais leur rôle est indispensable à l’esprit de corps.

Ils peuvent servir de mentor au commandant et aux membres d’une unité, aider à établir des liens avec d’autres unités par le biais du réseau des colonels honoraires et favoriser la préservation des coutumes et traditions. De par leur présence et leur titre, ils gagnent des appuis à l’égard de leur unité en lui servant de représentant public.

Une de leurs qualités les plus remarquables est sans doute simplement le temps qu’ils passent avec l’unité et ses membres, « tout comme le ferait un distingué membre de la famille ».

Le Régiment de Hull, formé le 7 août 1914, est une unité du Corps blindé de la Réserve appartenant au 34e Groupe-brigade du Canada.

Certains de ses membres ont participé activement à des missions outre-mer, au sein de l’OTAN ou de l’ONU, et, bien sûr, en cas de sinistre,les réservistes sont toujours là pour venir en aide à la population canadienne.

Le Régiment de Hull demeure la seule unité francophone dans la région de la capitale nationale. Le Régiment est logé au Manège militaire de Salaberry qui a été identifié comme monument historique. Cet édifice a servi au recrutement de plusieurs citoyens de la région pendant la Deuxième Guerre mondiale.