R22eR et PPCLI affrontent la Corée du Sud durant la Classique historique Imjin (PHOTOS)

0

À l’occasion du 65e anniversaire de l’armistice de la Guerre de Corée, la Classique historique Imjin 2018 a eu lieu ce vendredi 19 janvier à Paju City (Corée du Sud), site historique de jeux de hockey durant la guerre, et a opposé d’anciens membres du Royal 22e Régiment et du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry à de jeunes sud-coréens.

L’équipe du Canada a remporté une partie écourtée d’une période en raison du (trop) beau temps pour patiner sur la glace sur un score de 5 à 1.

Le but de cette classique est d’honorer l’héritage des Canadiens (et des autres) qui ont servi et se sont sacrifiés pendant la guerre, qui a fait rage entre 1950 et 1953.

L’événement est organisé par l’ambassade du Canada et la ville de Paju, en partenariat avec le Comité d’organisation de PyeongChang des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2018.

La délégation canadienne comprend deux joueurs de hockey vétérans, le Colonel (ret.) Claude Charland et le sergent (ret.) Dennis Moore ainsi que le lieutenant-colonel (ret.) John Bishop, Président de la Fédération internationale des vétérans de la guerre de Corée.

«La Classique Imjin honore l’héritage des Canadiens pendant la guerre de Corée. Quand j’ai vu la photo en noir et blanc prise en 1952, elle m’a frappé d’une manière puissante, et l’inspiration pour Imjin Classic à prendre place à Paju a commencé en 2011 lorsque PyeongChang a reçu le 2018 Jeux. Le moment est parfait pour que cet événement historique soit un rappel du pouvoir du sport et de la ‘diplomatie du hockey’ pour nous unir», a déclaré la sénatrice Martin.

La Classique 2018 Imjin commémore les matchs de hockey qui ont eu lieu notamment sur la rivière Imjin (à Paju City), opposant le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (PPCLI) et le Royal 22e Régiment (R22eR) au cours hivers de 1952 et 1953. L’un des plus célèbres de ces matchs est le match de championnat qui a opposé le 1er Bataillon du PPCLI et le 2e Bataillon du R22eR, le 11 mars 1952.

Cette année-là, le Canada avait envoyé plus de 26 000 hommes pour défendre la Corée du Sud de l’invasion menée par la Corée de Nord. Cinq-cent-seize Canadiens ont perdu la vie durant la guerre de Corée.

Afin de retrouver un peu d’ambiance de la «maison» et profitant d’être en arrière des premières lignes, les militaires canadiens stationnés près de la rivière Imjin ont monté une patinoire de hockey avec des moyens de fortune, surnommée «Gardens d’Imjin». Cette patinoire a offert un peu de répit aux militaires canadiens amateurs de hockey qui servaient dans un pays déchiré par la guerre.

En 2013, la toute première édition de la Classique rendant hommage à ces matchs des années 50 a eu lieu le Festival du Bal de Neige sur le canal Rideau à Ottawa. Des parlementaires et des joueurs invités spéciaux ont affrontés ensemble une équipe mixte de «Vandoos et de PPCLI» dans un match qui s’est terminé par une égalité de 12-12.

Cette année, ce sont donc des expatriés canadiens et quatre membres des deux régiments qui ont affronté contre une équipe commune des université Yonsei / de Corée, faisant des deux équipes des symboles de l’espoir et de l’unification pacifique sur la péninsule coréenne.

«On reçoit énormément de remerciements de la part des [sud]-coréens pour les avoir soutenus durant la guerre», d’affirmer Claude Charland, en entrevue téléphonique depuis Paju City pour 45eNord.ca. «Lorsqu’on était là le pays était complètement dévasté et maintenant c’est un pays très prospère et qui compétitionne avec le Canada», poursuit-il.

Inspiré par l’héritage du hockey canadien, la Coupe Imjin Youth-Somang, un tournoi international de jeunes, a également lieu. Les jeunes joueurs du Canada, de la Corée, de la Chine, de la Russie, des États-Unis, de l’Irlande et d’autres sont présents à Paju pour accueillir la flamme olympique «sur la route des Jeux de PyeongChang» et regarder le jeu historique.

Peu avant la rencontre, la sénatrice Martin déclarait: «J’espère sincèrement que la Classique Imjin 2018 et la Classique Jeunesse Imjin honoreront l’héritage des Canadiens qui ont servi en Corée et dont l’amour de la Corée et le désir de paix permettent à ce jour d’exister; et d’inaugurer les Jeux de PyeongChang avec beaucoup d’enthousiasme et d’inspiration!».

À n’en pas douter !

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.