Corée du Nord: Sajjan réitère devant Mattis l’engagement du Canada pour la dénucléarisation

0
Le ministre canadien Harjit Sajjan et le secrétaire américain à la Défense James Mattis, en février 2017. (Archives/Twitter/@DefenseCanada)

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, rencontré aujourd’hui le secrétaire à la Défense des États-Unis, James Mattis, qui était à Vancouver pour la réunion des ministres des affaires étrangères sur la sécurité et la stabilité dans la péninsule coréenne.

Le rôle de Mattis lors de la réunion co-présidée par la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et le secrétaire d’État américain Rex Tillerson était d’exposer la situation militaire, puis laisser la réunion entre les mains des chefs de la diplomatie réunis à Vancouver.

En route pour Vancouver, le Secrétaire à la Défense James Mattis avait souligné les efforts visant à renforcer les voies diplomatiques pour une péninsule coréenne sûre, prospère et dénucléarisée.

Durant la rencontre avec le secrétaire américain à la Défense, indique un communiqué de la Défense nationale canadienne, le ministre Sajjan a réitéré l’engagement ferme du Canada à collaborer avec ses alliés et ses partenaires pour arriver à une solution diplomatique visant la dénucléarisation dans la péninsule coréenne qui assure la sécurité et la prospérité.

«La situation à laquelle nous faisons face, appelle à la réflexion«, a également déclaré Mattis. « Mais cette réunion est conçue pour faire encore des progrès diplomatiques, comme vous l’avez vu avec trois résolutions unanimes du Conseil de sécurité ces derniers mois», a déclaré l’ex général alors qu’au m^me moment le républicain Mac Thornberry, qui préside la commission des forces armées de la Chambre des représentants, rappelait avec lourdeur et un sens de l’à propos assez discutable que, diplomatie ou pas, l’armée américaine se préparait à la guerre.

Mardi, par la bouche de leur secrétaire d’État, les États-Unis ont plutôt appelé à renforcer encore la pression sur la Corée du Nord pour qu’elle renonce à ses ambitions nucléaires.

Mattis a pour sa part noté que les options militaires existent si la Corée du Nord devait lancer une attaque, mais que l’objectif demeure de renforcer les efforts diplomatiques, ajoutant même que les initiatives diplomatiques «commencent à aller dans la bonne direction»,notant des développements tels que l’envoi par la Corée du Nord d’athlètes et de musiciens en Corée du Sud le mois prochain pour les Jeux Olympiques d’hiver.

Le ministre canadien de la Défense et son homologue américain, «En s’appuyant sur la solide relation en matière de défense et sur les réunions bilatérales précédentes», ont aussi discuté d’un large éventail de priorités communes en matière de défense et de sécurité, indique également Ottawa.

Le ministre Sajjan et le secrétaire Mattis ont réaffirmé leur appui continu et de longue date du peuple ukrainien, et de la souveraineté et intégrité territoriale de l’Ukraine.

Les deux dirigeants ont aussi échangé leurs points de vue sur l’avenir des opérations de soutien de la paix, le ministre Sajjan mettant l’accent sur l’engagement du Canada à aider à s’assurer que les opérations de maintien de la paix de l’ONU sont un outil efficace pour répondre aux conflits que présente le XXIe siècle.

Et le ministre canadien et son homologue américain ont aussi discuté de leur collaboration continue à la Coalition mondiale contre Daech et aux mesures de lutte contre les organisations extrémistes. Cette conversation a donné l’occasion de parler des progrès alors que la Coalition examine les prochaines étapes pour favoriser la stabilité dans la région.

Les commentaires sont fermés.