La gouverneure générale et le chef d’état-major seront cette semaine en Ukraine et en Lettonie

0
Des militaires polonais et canadiens du groupement tactique PAR de l’OTAN en Lettonie alors qu’ils ajustaient les positions, le 23 août 2017, lors de l’exercice de certification organisé au Camp Adazi, en Lettonie, dans le cadre de l’opération REASSURANCE. (Caporal Jordan Lobb/MDN)

Signe de l’importance que le Canada accorde à sa présence en Europe aux côtés de ses alliés, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, qui est aujourd’hui à Montréal, effectuera du 17 au 19 janvier un voyage en Ukraine et en Lettonie où elle sera accompagnée par le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance.

Au cours de sa visite, la gouverneure générale rencontrera le président de l’Ukraine et le président de la Lettonie. Avec le soutien des missions canadiennes à Kiev et à Riga, la gouverneure générale soulignera des opportunités pour une plus grande collaboration, en vue de renforcer encore davantage la relation que le Canada entretien avec les deux pays.

À titre de gouverneure générale et de commandante en chef, Julie Payette rendra ainsi visite aux soldats canadiens qui servent en Ukraine pour l’opération UNIFIER et aux soldats canadiens qui servent en Lettonie pour l’opération REASSURANCE, dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN.

«Le Canada entretient une excellente relation avec l’Ukraine et la Lettonie. Nous allons continuer à soutenir ces deux pays en contribuant à maintenir la stabilité dans la région. La visite de la gouverneure générale servira à resserrer encore davantage les liens politiques et commerciaux qui nous unissent, en plus de réaffirmer notre amitié», a souligné le premier ministre Trudeau.

«À la canadienne»

Le voyage en Ukraine et en Lettonie sera le premier voyage outre-mer que fera la gouverneure générale Julie Payette à titre de commandante en chef pour rencontrer des soldats canadiens.

Il s’agira aussi de la première visite d’un gouverneur général en Lettonie.

La plus récente visite d’un gouverneur général en Ukraine remonte à celle de Michaëlle Jean en 2009.

On aurait tort de voir dans la visite de la gouverneure générale et du chef d’état-major de la Défense un événement purement protocolaire.  Cette visite marque plutôt toute l’importance qu’accorde le Canada, non seulement à la coopération avec ses alliés, mais à la prévention des crises par une mission de «dissuasion-sans-provocation» dans le cadre de l’OTAN alors que certains au sud du 45e parallèle semblent préférer la menace et  la rhétorique belliqueuse comme outils de maintien de la paix.

Soldats ukrainiens et canadiens avancent ensemble durant un entraînement, dans le cadre de l’Opération UNIFIER. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

La gouverneure générale et sa suite arriveront à Lviv, en Ukraine, mercredi 17 janvier.

Le lendemain en matinée, la gouverneure générale et le général Vance visiteront le Mémorial aux soldats tombés au combat de l’Opération antiterroriste en Ukraine. Par la suite, ils rencontreront des membres des forces armées canadiennes et ukrainiennes à l’Académie du Service militaire et du maintien de la loi et de l’ordre.

L’opération canadienne UNIFIER, souligne Rideau Hall, a joué un rôle capital dans la réouverture de cette académie en septembre 2017, elle qui avait été fermée en 2012.

Puis, Julie Payette rencontrera au Palais Potocki à Lviv le président ukrainien, Petro Poroshenko avec qui elle discutera des relations bilatérales entre les deux pays et réaffirmera le soutien du Canada envers l’Ukraine.

Jeudi en après-midi, la gouverneure générale et le chef d’état-major canadien se rendront au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, pour voir en action, l’opération UNIFIER, qui vise à fournir une aide en matière d’instruction militaire et de renforcement des capacités aux forces armées ukrainiennes. Julie Payette aura ainsi l’occasion d’échanger avec les Canadiens et Canadiennes impliquées dans cette mission à laquelle le Canada accorde beaucoup d’importance.

Puis, en fin de journée, la gouverneure générale se rendra à Riga, en Lettonie, elle s’entretiendra avec entretien avec le président de la République de Lettonie, Raimonds Vējonis, avec qui elle doit discuter des relations bilatérales entre le Canada et la Lettonie, ainsi que des secteurs de coopération que pourraient renforcer les deux pays.

Elle réaffirmera aussi à l’occasion de cette première première visite d’un gouverneur général du Canada dans ce pays l’engagement du Canada à l’égard de la sécurité dans cette région et elle soulignera le 100e anniversaire de l’indépendance de la Lettonie.

Plus tard au cours de la matinée, la gouverneure générale et le général Vance se rendront au camp Ādaži et rencontreront des militaires affectés au groupement tactique de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie. Le Canada assure non seulement la direction de ce groupement, mais il y a apporté quelque 450 membres dans le cadre de l’opération REASSURANCE.

Le Canada appuie la position dissuasive et défensive de l’OTAN dans la région de la mer Baltique et la présence avancée renforcée de l’OTAN, notamment le déploiement de groupements tactiques multinationaux en Lettonie, en Estonie, en Lituanie et en Pologne.

Julie Payette y rencontrera des représentants militaires et des hauts responsables des pays ayant envoyé des militaires pour participer au groupement tactique et la gouverneure générale, accompagnée le général Vance assistera également à un exercice de démonstration de la puissance de feu et de l’équipement avant de rentrer à Ottawa.

Les commentaires sont fermés.