JO-2018: Les deux Corées ensemble pour le défilé des sportifs et l’équipe de hockey dames

0
Les deux Corées feront défiler ensemble les 2 délégations lors de la cérémonie d’ouverture des JO aligneront une équipe féminine unie pour le hockey. (Archives/Francois Xavier MARIT/AFP)

Corée du Sud et du Nord se sont mises d’accord pour ne former qu’une seule équipe féminine de hockey sur glace et défiler ensemble, sous une bannière favorable à leur réunification, lors de la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang, a annoncé mercredi l’agence sud-coréenne Yonhap.

Ces décisions ont été prises par des officiels des deux pays lors d’une réunion de travail tenue à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu, dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.

Des officiels sud et nord-coréens se sont rencontrés aujourd’hui dans le cadre d’une réunion intercoréenne de niveau opérationnel destinée à discuter des détails de la participation nord-coréenne aux JO d’hiver qui se dérouleront du 9 au 25 février, rapporte l’agence coréenne.

La Corée du Nord enverra à PyeongChang une équipe de 230 supportrices ainsi qu’une équipe de démonstration de taekwondo de 30 membres, selon le communiqué conjoint publié à l’issue de la réunion.

La délégation nord-coréenne empruntera une voie terrestre occidentale qui mène au complexe industriel conjoint de Kaesong, actuellement fermé, en Corée du Nord.

Les deux Corées ont aussi décidé d’organiser un événement culturel conjoint au mont Kumgang sur la côte est nord-coréenne avant la cérémonie d’ouverture des Jeux ainsi qu’un entraînement commun des skieurs olympiques à la station de ski Masikryong en Corée du Nord, rapporte également Yonhap.

Les résultats de la réunion d’aujourd’hui devraient maintenant faire l’objet de discussions lors de la réunion du Comité international olympique (CIO) à laquelle participeront des représentant des deux Corées et qui aura lieu samedi à Lausanne en Suisse.

Pyongyang a également affiché sa volonté d’envoyer aussi une délégation aux Jeux paralympiques de PyeongChang qui se tiendront du 9 au 19 mars.

Le gouvernement sud-coréen étudie attentivement les moyens de recevoir la délégation nord-coréenne afin de ne pas violer les sanctions internationales et unilatérales mises en place à l’encontre du régime communiste.

En vertu des sanctions onusiennes, le Sud ne peut offrir directement d’espèces au Nord pour couvrir ses frais d’hébergement.

Un autre point *Avec AFP

Les commentaires sont fermés.