JO: une délégation nord-coréenne est arrivée à Séoul pour inspecter les sites

Un groupe de sept responsables conduits par Hyon Song-Wol, leader d'un groupe de pop entièrement féminin très populaire en Corée du Nord, est arrivée dimanche à Séoul pour inspecter des sites et préparer des manifestations culturelles prévues pendant les jeux Olympiques d'hiver 2018.(Capture d'écran/YTN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un groupe de sept responsables conduits par Hyon Song-Wol, leader d’un groupe de pop entièrement féminin très populaire en Corée du Nord, est arrivée dimanche à Séoul pour inspecter des sites et préparer des manifestations culturelles prévues pendant les jeux Olympiques d’hiver 2018.(Capture d’écran/YTN)

Une délégation nord-coréenne est arrivée dimanche à Séoul pour inspecter des sites et préparer des manifestations culturelles prévues pendant les jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront en février en Corée du Sud.

C’est la première visite de responsables nord-coréens en Corée du Sud en quatre ans. Les télévisions sud-coréennes ont montré un groupe de sept responsables conduits par Hyon Song-Wol, leader d’un groupe de pop entièrement féminin très populaire en Corée du Nord, en train de traverser dans des autocars la frontière entre les deux pays avant d’arriver à la gare ferroviaire de Séoul une heure plus tard.

La délégation a traversé la frontière terrestre à travers la ligne Gyeongui pour effectuer une visite de deux jours, devenant les premiers Nord-Coréens voyageant au Sud depuis les débuts de l’administration Moon Jae-in en mai 2017, a indiqué l’agence nord-coréenne coréenne Yonhap.

C’est également la première fois que la voie intercoréenne est utilisée depuis la fermeture du complexe industriel de Kaesong début 2016.

Des officiels sud-coréens ont accueilli les Nord-Coréens au bureau des douanes, de l’immigration et de la quarantaine à la station Dorasan, à Paju.

L’équipe devrait se diriger à Gangneung, à 260 kilomètres à l’est de Séoul, en train KTX plus tard dans la journée et retournera à Séoul le lendemain, a précisé l’agence sud-coréenne.

Les Nord-Coréens projettent d’inspecter la scène, le système de sonorisation et d’autres éléments pour les prochains spectacles et devraient notamment inspecter le Gangneung Arts Center.

Le Nord a accepté de participer aux JO de PyeongChang 2018 qui auront lieu du 9 au 25 février et aux Jeux paralympiques qui se tiendront pendant 10 jours à partir du 9 mars.

Pyongyang projette d’envoyer une troupe d’artistes de 140 personnes, comprenant un orchestre, des chanteurs et des danseurs, qui se produiront en concerts à Séoul et à Gangneung.

*Avec AFP