Le NCSM Charlottetown termine sa mission dans le cadre de l’opération REASSURANCE

La frégate NCSM Charlottetown, le 13 octobre 2016. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 5 minutes
La frégate NCSM Charlottetown, le 13 octobre 2016. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

English follows

Aujourd’hui, le NCSM Charlottetown a été remplacé par le NCSM St. John’s dans le cadre de l’opération REASSURANCE, après un déploiement de six mois couronné de succès au sein du 1er Groupe maritime permanent OTAN (SNMG1).

Le NCSM Charlottetown s’est joint au SNMG1 en août 2017 et a navigué dans la mer Baltique, dans le nord de l’océan Atlantique et dans la mer Méditerranée. Le navire a participé à deux exercices importants : l’exercise NORTHERN COAST 2017 dans la mer Baltique et l’exercice BRILLIANT MARINER 2017 dans la mer Méditerranée. Ces exercices ont servi à renforcer davantage les capacités des nations alliées à combiner leurs ressources internationales afin de mener à bien et de façon efficace des opérations maritimes conjointes.

Le NCSM Charlottetown a aussi appuyé l’opération SEA GUARDIAN de l’OTAN, de septembre à décembre 2017. Dans le cadre de l’opération SEA GUARDIAN, le NCSM Charlottetown a contibué à maintenir des conditions sécuritaires pour les navires civils qui naviguent dans la mer Méditerranée en vue de faciliter les activités économiques dans la région. Le navire a interpellé 82 navires en appui à l’opération de l’OTAN, contribuant ainsi à la sécurité maritime globale dans la mer Méditerranée.

L’opération REASSURANCE désigne les activités menées par les Forces armées canadiennes en appui aux mesures d’assurance et de dissuassion de l’OTAN par l’entremise de capacités militaires relatives à l’instruction, aux exercices, aux démonstrations et aux tâches assignées par l’OTAN.

«Le NCSM Charlottetown, aux côtés de navires provenant d’autres pays membres de l’OTAN, a contribué aux capacités opérationnelles de l’OTAN dans la région et a représenté ce qu’il y a de mieux dans la Marine royale canadienne. Les officiers et l’équipage du navire on travaillé sans relâche pour renforcer la présence déployée avancée de l’OTAN, sachant que le NCSM St. John’s continuera d’assurer la réussite opérationnelle sous la bannière de l’OTAN.», a commenté le capitaine de frégate Nathan Decicco, commandant du NCSM Charlottetown.

«Nous nous entraînons depuis quelques mois en préparation à l’opération REASSURANCE et l’équipage est prêt à faire face aux défis à venir. L’équipage entier du navire et moi-même avons hâte de nous joindre à nos alliés et nous sommes prêts à poursuivre l’excellent travail accompli par le NCMS Charlottetown durant sa période de service pour l’OTAN aux côtés de nos alliés. Nous avons hâte de continuer à assurer la stabilité internationale et régionale.», a pour sa part déclaré le capitaine de frégate Gord Noseworthy, commandant du NCSM St John’s.

Faits en bref

Au cours de son déploiement de six mois dans le cadre de l’opération REASSURANCE, le NCSM Charlottetown a travaillé de près avec 13 marines et visité 11 ports dans sept pays.

Ce déploiement était la deuxième rotation du NCSM Charlottetown pour l’opération REASSURANCE. Il a d’abord été déployé pour l’opération de juin 2016 à janvier 2017.

Au cours de ce déploiement, le NCSM Charlottetown a participé à l’exercice NORTHERN COAST 2017 dans le mer Baltique du 16 au 26 septembre 2017. Cette année, le déploiement comprenait des forces navales de 16 nations, qui ont toutes pris part à divers exercices d’instruction simulés afin de renforcer leur capacité à faire face aux défis actuels et futurs en matière de sécurité dans un environnement maritime.

Du 29 septembre au 13 octobre, le NCMS Charlottetown a participé à l’exercice BRILLIANT MARINER 2017, un exercice de la Force de réaction maritime de l’OTAN dans la mer Méditerranée au Sud de la France. L’exercice mettait l’accent sur l’instruction de forces de l’OTAN et de forces partenaires au sein d’un scénario d’intervention en situation de crise.

La rotation d’aujourd’hui du représente le deuxième déploiement dans le cadre de l’opération REASSURANCE. Elle a d’abord été déployée de janvier à juillet 2017. Au cours de son premier déploiement, la rotation appuyait le 2e Groupe maritime permanent OTAN.

Les groupes maritimes permanents de l’OTAN sont des forces maritimes multinationales intégrées comprenant des navires de divers pays, formant la composante essentielle de la force de réaction maritime de l’OTAN. Ces navires se joignent à l’OTAN pour effectuer diverses tâches, allant d’exercices à des missions opérationnelles. Ils aident aussi à établir la présence de l’Alliance, à démontrer une solidarité, à effectuer des visites diplomatiques de routine à des pays membres et non‑membres de l’OTAN, à appuyer l’engagement de partenaires et à fournir diverses capacités militaires maritimes à une mission en cours.

HMCS Charlottetown concludes her mission on Operation REASSURANCE

Today, Her Majesty’s Canadian Ship (HMCS) Charlottetown is being replaced by HMCS St. John’s on Operation REASSURANCE following a successful six-month deployment as part of the Standing NATO Maritime Group One (SNMG1).

HMCS Charlottetown joined SNMG1 in August 2017, sailing in the Baltic Sea, Northern Atlantic Ocean and the Mediterranean Sea. She participated in two major exercises: Exercise NORTHERN COAST 17 in the Baltic Sea and Exercise BRILLIANT MARINER 17 in the Mediterranean Sea. These exercises further strengthened the Allied nations’ abilities to combine international assets in order to effectively conduct combined maritime operations.

HMCS Charlottetown also supported NATO’s Operation SEA GUARDIAN from September to December 2017. Through Operation SEA GUARDIAN, HMCS Charlottetown contributed to supporting a safe and secure environment for civilian vessels operating in the Mediterranean Sea with the goal of facilitating economic activities within the region. The ship hailed 82 vessels in support of the NATO operation, contributing to overall maritime security in the Mediterranean Sea.

Operation REASSURANCE refers to the Canadian Armed Forces’ activities in support of NATO assurance and deterrence measures through the provision of military capabilities for training, exercises, demonstrations and assigned NATO tasks.

Quotes

“Working alongside ships from other NATO member countries, HMCS Charlottetown has contributed to NATO’s operational capabilities in the region, and has represented the very best of the Royal Canadian Navy. HMCS Charlottetown’s officers and crew have worked tirelessly to enhance NATO’s forward-deployed presence, knowing that HMCS St. John’s will continue to achieve operational success under the NATO flag.”, Commander Nathan Decicco, Commanding Officer, HMCS Charlottetown.

« We have been training hard for the past several months in preparation for Op REASSURANCE and the crew is well prepared for the challenges that lay ahead. The entire ship’s company and I are excited to join our Allies and we are ready to continue the great work that HMCS Charlottetown accomplished during her time with NATO alongside our Allies, and we are looking forward to continuing to strengthen international and regional stability.”, Commander Gord Noseworthy, Commanding Officer, HMCS St John’s.

Quick Facts

During her six-month Operation REASSURANCE deployment, HMCS Charlottetown has worked closely with 13 navies and visited 11 ports in seven countries.

This deployment was HMCS Charlottetown’s second rotation on Operation REASSURANCE. She first deployed on Operation REASSURANCE from June 2016 to January 2017.

During this deployment, HMCS Charlottetown participated in Exercise NORTHERN COAST 17 in the Baltic Sea from September 16 to 26, 2017. This year it included naval forces from 16 nations, all of whom took part in various simulated training serials in order to enhance their ability to meet present and future security challenges in the maritime environment.

From September 29 to October 13, 2017, HMCS Charlottetown participated in Exercise BRILLIANT MARINER 17, a maritime NATO Response Force exercise in the Mediterranean Sea just south of France. The exercise focused on training NATO and Partner Forces within the framework of a crisis response scenario.

Today’s rotation is HMCS St. John’s second deployment on Operation REASSURANCE. She first deployed from January to July 2017. During her first deployment, she supported Standing NATO Maritime Group Two.

Standing NATO Maritime Groups are multinational, integrated maritime forces comprised of vessels from various countries that form the core of NATO’s maritime response force. These vessels are made available to NATO to perform different tasks ranging from exercises to operational missions. They also help to establish Alliance presence, demonstrate solidarity, conduct routine diplomatic visits to NATO and non-NATO nations, support partner engagement, and provide a variety of maritime military capabilities to ongoing mission.