Le ministre Sajjan reçoit à Ottawa le ministre de la Défense letton Raimonds Bergmanis

29
Des militaires canadiens du groupement tactique de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie coordonnent un plan avec un chef de char polonais, le 24 août 2017, lors de l’exercice de certification au Camp Adazi, en Lettonie. (Caporal Jordan Lobb/Caméra de combat des Forces canadiennes)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Des militaires canadiens du groupement tactique de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie coordonnent un plan avec un chef de char polonais, le 24 août 2017, lors de l’exercice de certification au Camp Adazi, en Lettonie. (Archives/Caporal Jordan Lobb/Caméra de combat des Forces canadiennes)

Faisant suite à la présence de 455 troupes canadiennes en Lettonie depuis 2017 et de réunions bilatérales précédentes, le ministre de la Défense Harjit Sajjan a aujourd’hui rencontré le ministre de la Défense letton Raimonds Bergmanis pour discuter d’un éventail de priorités en matière de défense et de sécurité.

Lors de leur rencontre, le ministre Sajjan a réitéré que même si Canada ne considère pas la Russie comme une menace militaire imminente contre l’OTAN, le Canada croit tout de même que l’Alliance doit surveiller de près les activités militaires de la Russie, particulièrement à la lumière du langage et du comportement agressifs de ce pays.

Le ministre de la Défense letton Bergmanis a indiqué que la présence avancée renforcée de l’OTAN démontre clairement la solidarité et la détermination des alliés à défendre la population lettone et son territoire contre toute agression possible. Bergmanis a souligné la collaboration réussie entre le groupement tactique et les forces armées nationales lettones, qui se sont entraînés ensemble pour améliorer leur capacité de travailler ensemble de manière harmonieuse.

Les ministres Sajjan et Bergmanie ont également réaffirmé leur intérêt à poursuivre la coopération bilatérale en matière de défense, comme les entraînements et le partage d’expertise. Le ministre Bergmanie a aussi indiqué des plans visant à améliorer l’infrastructure militaire en Lettonie, ce qui bénéficiera non seulement aux forces armées lettones, mais aussi aux troupes de l’OTAN en Lettonie.

Les deux dirigeants de la Défense ont aussi échangé leurs vus sur les mesures de dissuasion et le Sommet des dirigeants de l’OTAN qui aura lieu à Bruxelles au mois de juillet 2018. Le ministre Sajjan a noté l’importante de renforcer les capacités défensives de l’OTAN tout en se penchant sur le rôle du dialogue et de la diplomatie dans la résolution d’enjeux internationaux.

Le Canada et la Lettonie sont entièrement engagés envers l’OTAN en tant que pierre angulaire de notre relation en matière de défense et de sécurité.