Le Collège militaire royal du Canada ouvre son tout nouveau Centre de succès du Collège (PHOTOS)

0

Le Collège militaire royal du Canada (CMRC) a inauguré officiellement son tout nouveau Centre de succès du Collège, ce jeudi 8 février, voulant ainsi poursuivre le travail accompli depuis de nombreux mois dans le changement de culture nécessaire au sein des Forces armées canadiennes.

Des représentants de différents départements du Collège ainsi que des membres de l’Équipe de la Défense étaient présents pour fournir de l’information sur les services qu’offrira le nouveau centre.

Le Centre de succès du CMRC a été créé dans le but d’augmenter la qualité de vie des étudiants, des membres du corps professoral et du personnel du Collège. Ce sera un endroit où tous peuvent se rendre pour obtenir de l’aide en mathématiques, rencontrer un conseiller en planification financière ou encore discuter d’alimentation et d’accès aux programmes et aux services gratuits adaptés aux besoins individuels de chacun.

Prenant une analogie très imagé, le brigadier-général Sébastien Bouchard a expliqué le concept lors d’une entrevue avec 45eNord.ca: «On avait des outils qui étaient éparpillés un peu partout dans la maison, et des outils qu’on connaissait pas. Alors ce qu’on a fait, c’est qu’on les a mis à une seule place, dans un atelier à outils, et quand on aura un problème on cherchera pas, on ira à l’atelier à outils et il y a quelqu’un qui répondra et qui nous donnera le bon outil».

Ce Centre de succès est dans la lignée de la visite d’état-major spéciale et du rapport qui a suivi recommandant notamment un centre de ce genre, mais va au-delà selon ce qu’a affirmé encore à 45eNord.ca le brigadier-général Sébastien Bouchard. «À vrai dire, ça fait plus que une recommandation que l’on suit, car ça répond à plus que une: un centre de succès et un centre sur la résilience».

Ce centre se veut être un «regroupement de tous les services». Si certains d’entre eux existaient avant, ils étaient plutôt mal connus ou bien ne se trouvaient tout simplement pas sur la péninsule à Kingston, où se trouve le Collège militaire.

Pour cette première phase, le premier étage de la bibliothèque Massey a donc été réaménagé. Dans une deuxième phase, d’ici à la rentrée prochaine, les restants de livres seront déménagés et tout l’équipement nécessaire sera alors installé.

Le Centre de succès regroupera le centre d’innovation en enseignement et en apprentissage et un centre de plaintes et conflits, accueillera un spécialiste spécialement dédié à la promotion de la santé, comme la nutrition et la gestion de stress, et un groupe d’assistance aux pairs comme l’a fait le programme Sentinelle au Québec. Le tout sera dans les deux langues officielles, promet le commandant du CMRC.

La mise en oeuvre des autres recommandations formulées par le rapport de la visite d’état-major spéciale et augmentées par des directives du général Jonathan Vance avancent bien, selon le brigadier-général Bouchard. Le plus gros serait ainsi déjà fait et ce qui reste serait le plus laborieux comme tout ce qui touche à la bibliothèque, à la paye des élèves-officiers ou à la révision des calories mangé.

À la rentrée prochaine une nouvelle période d’orientation sera créée, et elle sera plus courte; l’entraînement militaire sera aussi révisé.

«On dirait que j’ai une autre escadre des élèves-officiers. Ils ont du plaisir, ils travaillent forts, ils sont enjoués», estime le brigadier-général Bouchard. Selon lui, il faudra quatre ans pour faire un changement irréversible. Prendre les élèves-officiers dès le début, à la première année et jusqu’à la graduation.



Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.