L’appui du Canada aux efforts de reconstruction en Irak et dans la région

0
La ville irakienne de Mossoul détruite, le 9 juillet 2017. (AFP/Archives / AHMAD AL-RUBAYE)

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a annoncé aujourd’hui un soutien totalisant près de 12 millions de dollars afin d’aider à reconstruire les secteurs libérés de Daech et d’accroître la stabilité de l’Irak.

Le Canada est un membre assidu de la Coalition mondiale contre Daech et il demeure déterminé à appuyer le peuple irakien.

Ce financement appuiera la remise en état d’infrastructures essentielles en Irak, comme les routes, les hôpitaux et les édifices gouvernementaux. De plus, il aidera les autorités responsables de l’application de la loi à assurer la sécurité des collectivités. Enfin, ces initiatives permettront d’accroître la participation des femmes aux efforts de reconstruction et de réconciliation, et d’encourager ces dernières à exercer des rôles de leadership.

Dans le cadre de son soutien continu à l’égard de l’Irak, le Canada collabore déjà avec le mécanisme de financement pour la stabilisation du Programme des Nations Unies pour le développement, ainsi que le Groupe consultatif sur les mines. Ce financement de plusieurs millions de dollars vise à aider les Irakiens déplacés à l’intérieur du pays à retourner chez eux en toute sécurité, ainsi qu’à appuyer l’élimination des restes d’explosifs de guerre et des dispositifs explosifs improvisés dans les zones nouvellement libérées de Daech.

Les initiatives annoncées aujourd’hui par le gouvernement du Canada dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOP) et du Programme d’aide au renforcement des capacités antiterroristes (PARCA) totalisent près de 12 millions de dollars.

Appui au mécanisme de financement pour la stabilisation en Irak
Partenaire de mise en œuvre : Programme des Nations Unies pour le développement
Financement annoncé : 5 000 000 $
Programme : PSOP
Période : 2018-2019

Ce projet permettra d’appuyer les interventions de stabilisation nécessaires dans les régions névralgiques de Ninive et d’Anbar après les opérations de dégagement militaires. Grâce à cet appui, le gouvernement de l’Irak embauchera des résidents locaux pour reconstruire les infrastructures essentielles comme les centrales électriques, les réseaux d’égouts et d’aqueduc, les ponts, les routes et les hôpitaux. Une partie de ce financement sera utilisée pour promouvoir la cohésion sociale en réunissant les gens afin de régler les conflits existants.

Appui au mécanisme de financement pour la stabilisation en Irak
Partenaire de mise en œuvre : Organisation internationale pour les migrations
Financement annoncé : 3 094 934 $
Programme : PSOP
Période : 2017-2019

Ce projet vise à favoriser la coopération entre la police locale et la société civile pour régler les problèmes de sécurité dans les régions de Ninive et d’Anbar par le recours aux pratiques de police communautaire. Les activités du projet comprennent la formation de la police locale et de la société civile relativement à la police communautaire, la création de forums sur la police communautaire, la remise en état des postes de police communautaires et l’évaluation des besoins en matière de sécurité des femmes et des jeunes dans les régions ciblées.

Fonds des femmes pour la paix et l’aide humanitaire (Women’s Peace & Humanitarian Fund) – Expansion en Irak
Partenaire de mise en œuvre : ONU Femmes
Financement annoncé : 1 300 000 $
Programme : PSOP
Période : 2017-2019

Ce projet a pour principal objectif de promouvoir la paix et l’égalité des genres en Irak en fournissant un appui aux organisations non gouvernementales (ONG) locales ayant pour mandat de favoriser le renforcement du pouvoir des femmes. Ce projet appuiera la capacité des ONG locales d’accroître la représentation des femmes et le leadership exercé par ces dernières dans le cadre des processus de réconciliation formels et informels, de promouvoir la participation des femmes à la reprise économique de leur collectivité, et d’accroître la participation des femmes aux processus décisionnels et aux interventions liées à la prévention des conflits.

Enlèvement des engins explosifs dans le district de Mossoul
Partenaire de mise en œuvre : Fondation suisse de déminage
Financement annoncé : 1 482 149 $
Programme : PSOP
Période : 2017-2019

Ce financement permettra d’appuyer l’enlèvement des engins explosifs improvisés et des autres pièges explosifs dans le district de Mossoul. Il permettra également de former les démineurs irakiens locaux.

Formation et renforcement des capacités des responsables de l’application de la loi en ce qui a trait aux droits de la personne, à l’état de droit et à la prévention du terrorisme
Partenaire de mise en œuvre : Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations Unies en Irak, en Jordanie et en Tunisie
Financement annoncé : 737 393 $
Programme : PARCA
Période : 2017-2019

Ce projet vise à accroître l’efficacité opérationnelle des unités antiterroristes des divers organismes de sécurité et d’application de la loi de la Tunisie, de la Jordanie et de l’Irak en renforçant le respect de l’état de droit et des normes internationales en matière de droits de la personne grâce à des programmes de formation nationaux viables à long terme.

Citations

«L’engagement du Canada à l’égard de la Coalition mondiale contre Daech est inébranlable et fait partie intégrante de la collaboration du pays avec ses alliés en vue de favoriser la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient.», a déclaré la ministre Freeland.

«L’annonce d’aujourd’hui permettra de remettre en état les services essentiels dans les régions libérées de Daech et encouragera concrètement le renforcement du pouvoir des femmes en Irak, et ce, en favorisant la participation de ces dernières aux efforts de réconciliation ainsi qu’à l’activité économique de leur collectivité.»

Faits en bref

L’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans la stratégie du Canada au Moyen-Orient. Le gouvernement du Canada consacrera 2 milliards de dollars sur trois ans à la sécurité, à la stabilisation, à l’aide humanitaire et à l’aide au développement en réponse aux crises qui sévissent en Irak et en Syrie, ainsi qu’à leurs répercussions en Jordanie et au Liban.

Le Canada, qui est l’un des 74 membres de la Coalition mondiale contre Daech, contribue aux cinq objectifs prioritaires de la Coalition : appuyer les opérations militaires de la Coalition en Irak; lutter contre l’infrastructure financière et économique de Daech; empêcher le flot transfrontalier de combattants terroristes étrangers; appuyer la stabilisation et la remise en état des services publics essentiels dans les régions libérées de Daech; contrer la propagande du groupe.



Les commentaires sont fermés.