La Marine américaine supprime ses unités de Caméra de combat

Un membre de Caméra de Combat de la US Navy en action, durant l'Opération ENDURING FREEDOM. (Mate 1st Class Kevin H. Tierney/US Navy)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un membre de Caméra de Combat de la US Navy en action, durant l’Opération ENDURING FREEDOM. (Mate 1st Class Kevin H. Tierney/US Navy)

Si les agences de presse et les médias vivent des temps difficiles et ont de moins en moins de journalistes et de photographes, il en va désormais de même avec la marine américaine qui a annoncé son intention de supprimer ses deux unités de photographes militaires.

D’ici au 1er octobre prochain, l’US Navy abolira ses deux seules unités de caméra de combat dans le but de sauver de l’argent et des ressources.

Les photographes militaires fournissent une capacité assez unique, d’abord pour les affaires publiques et donc pour la presse et le public, mais aussi aux différents commandements supérieurs.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, les équipes de caméra de combat de la marine américaine ont documenté l’Histoire.

Les deux unités qui seront affectées l’automne prochain sont la Fleet Combat Camera (Californie) et l’Expeditionnary Combat Camera (Virginie). Les coupes élimineront quatre officiers, 50 enrôlés, et 31 postes de réserve.

Le porte-parole de la US Navy, le lieutenant de vaisseau Lauren Chatmas, a indiqué que la suppression de ces deux unités devaient malheureusement se faire «en raison de contraintes budgétaires […] pour assurer d’avoir les ressources nécessaires aux mission essentielles qui soutiennent les opérations expéditionnaires de la Marine». «Par conséquent, en tant que mesure globale d’économies de coûts, la décision a été prise de fournir cette capacité à la flotte à partir du commandement existant de l’élément de soutien des affaires publiques de la Marine», d’ajouter le porte-parole.

L’épée de Damoclès était suspendue au-dessus des têtes des photographes depuis deux ans maintenant, alors que le budget pour les deux unités avait baissé de 60%.