Ottawa doit reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, disent les Conservateurs

0
Jérusalem, vue du Dôme du Rocher (Archives/Berthold Werner/WikiCommons)

Le Canada reconnaîtrait Jérusalem comme capitale d’Israël en cas de victoire du parti conservateur aux élections législatives de 2019, a annoncé lundi la principale formation d’opposition aux libéraux de Justin Trudeau, dans la foulée d’une décision identique des États-Unis.

Les conservateurs ont dirigé le Canada de 2006 à 2015, mais jamais à cette époque leur leader et Premier ministre Stephen Harper n’avait dérogé à la position traditionnelle d’Ottawa à cet égard, tout en s’affichant comme l’un des plus fervents alliés de l’Etat hébreux.

« Les conservateurs du Canada reconnaissent qu’il est évident qu’Israël, comme n’importe quelle autre nation souveraine, a le droit de choisir l’emplacement de sa capitale », indique un message publié lundi sur le site internet du parti.

« Les conservateurs dirigés par Andrew Sheer vont reconnaître que Jérusalem est la capitale d’Israël lorsque nous formerons le gouvernement en 2019 », advenant une victoire aux législatives, est-il inscrit en outre.

Les derniers sondages sur les législatives de l’automne 2019 donnent l’avantage aux libéraux de Justin Trudeau, mais les conservateurs se tiennent en embuscade à moins de cinq points derrière.

La communauté internationale reconnait d’ordinaire Tel Aviv comme capitale d’Israël, la question de Jérusalem devant être abordée dans le cadre plus global de la création d’un état palestinien.

Mais le président américain Donald Trump a relancé le débat en décidant en décembre dernier « d’officiellement reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël », rompant avec ses prédécesseurs et passant outre les mises en garde venues de toutes parts.



Les commentaires sont fermés.