Armes russes «invincibles»: Washington répond par le dédain

0
Un Su-27 pendant la répétition générale du programme de vol de l’inauguration du Salon aérospatial international MAKS à Joukovski il y a deux ans dans la région de Moscou et qui visait à présenter les hautes technologies russes et à ouvrir le marché national aux projets communs avec des partenaires étrangers.(Sputnik)

Washington a répondu jeudi par le dédain aux déclarations martiales du président russe Vladimir Poutine qui a affirmé développer des missiles «invincibles».

«Ces armes sont en développement depuis très longtemps», a déclaré à la presse la porte-parole du Pentagone, Dana White.

«Nous ne sommes pas surpris par cette déclaration et les Américains peuvent être sûrs que nous sommes pleinement préparés», a-t-elle ajouté, précisant que la nouvelle posture nucléaire publiée en février par les États-Unis «tenait compte» de ces armes russes.

«J’ai entièrement confiance dans nos capacités face à quelque attaque que ce soit», a ajouté Mme White, questionnée sur les défenses américaines face à un missile nucléaire hypersonique, c’est-à-dire capable de franchir plusieurs fois le mur du son. «Nous sommes prêts», a-t-elle affirmée.

Dans son discours annuel devant le parlement, M. Poutine a vanté jeudi les nouvelles armes «invincibles», hypersoniques ou sous-marines, développées par la Russie face à l’activité militaire des États-Unis.

Ces derniers veulent déployer leurs boucliers antimissiles en Europe de l’Est et en Corée du Sud et qui viennent d’adopter une nouvelle doctrine militaire visant à se doter de nouvelles armes nucléaires de faible puissance.



Les commentaires sont fermés.