Bilan du récent voyage du ministre Sajjan au Moyen-Orient

0
L’hôpital de rôle 2, à Erbil, dans le nord irakien. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, est récemment revenu d’Irak et du Koweït, où il a rencontré des représentants clés, des alliés et des militaires canadiens pour obtenir une mise au point des progrès réalisés dans la région.

Alors que la situation en Irak continue de progresser, le Canada cherche à déterminer de quelle façon son engagement militaire dans la région doit évoluer pour répondre aux nouveaux besoins. Nous avons fait des progrès importants au cours de la dernière année et cherchons maintenant à assurer la transition vers un Irak plus stable.

Dans le cadre de notre engagement envers la Coalition mondiale, les Forces armées canadiennes ont prolongé leur engagement à diriger l’installation de traitement médical de rôle 2 à Erbil, en Irak, jusqu’au 31 mars 2019. Cette prolongation fait suite à une demande des États-Unis.

Le ministre Sajjan a rencontré des troupes participant à l’opération IMPACT. Il s’est également rendu au Koweït où, en plus de rencontrer le personnel militaire canadien, il a rencontré le Lgén Paul E. Funk II, commandant de la force opérationnelle interarmées multinationale pour l’opération Inherent Resolve (FOIM-OIR), une coalition internationale dirigée par les États-Unis et mise sur pied par le commandement central américain pour coordonner les efforts militaires contre Daech.

À Bagdad, le ministre a rencontré son homologue irakien, Erfan al-Hiyali, et a souligné l’engagement continu du Canada envers la Coalition contre Daech.

Le gouvernement irakien a récupéré le territoire qui était auparavant contrôlé par Daech, mais ce groupe demeure une menace dans la région. Les Forces armées canadiennes ont examiné différentes options pour déterminer comment elles peuvent aider plus efficacement le gouvernement irakien et la Coalition à éliminer Daech.

Cette visite a également été l’occasion de démontrer le soutien au personnel militaire canadien et de souligner le travail que celui-ci effectue dans la région.

«Le Canada continue d’avoir à cœur le succès à long terme d’un Irak pacifique. Les renseignements que j’ai recueillis lors de mes rencontres avec les représentants du gouvernement et nos troupes m’ont permis de mieux comprendre la situation sur le terrain, ce qui aidera à mieux éclairer la transition vers les opérations de stabilisation. J’ai également eu l’occasion de remercier les femmes et les hommes en uniforme pour leur courage et leur dévouement, alors qu’ils travaillent sans relâche dans l’une des régions les plus dangereuses du monde.», a déclaré le ministre Sajjan.

En bref

Le ministre a également profité de son séjour en Irak pour reconnaître le travail des Forces armées canadiennes à l’appui des activités de formation et de renforcement des capacités de l’OTAN en Irak. Il y a environ 20 membres du personnel qui fournissent aux forces de sécurité irakiennes (FSI) une formation valable sur les menaces d’explosifs afin d’aider à renforcer leur capacité alors qu’elles s’efforcent de vaincre Daech.

La mission des FAC contribue à établir les conditions du succès à long terme des partenaires régionaux en permettant à leurs forces de sécurité de planifier et d’exécuter plus efficacement les opérations militaires visant à affaiblir et à vaincre Daech et à améliorer la sécurité et la stabilité dans la région.

Le Canada continue de contribuer aux capacités existantes dans le cadre des efforts en cours pour vaincre Daech, ce qui comprend :

  • un détachement de mobilité aérienne composé d’un aéronef de ravitaillement en vol CC-150 Polaris et de deux aéronefs CC-130J Hercules pour le transport aérien tactique;
  • des hélicoptères tactiques;
  • une installation médicale de rôle 2 dirigée par les FAC;
  • la formation, les conseils et l’aide aux forces de sécurité irakienne;
  • du soutien à la Coalition mondiale au moyen de membres du personnel hautement qualifiés, y compris du soutien en matière de renseignement;
  • du soutien au renforcement des capacités des partenaires par l’entremise du programme de formation de l’OTAN pour le renforcement des capacités en Irak.




Les commentaires sont fermés.