Centenaire de la bataille du bois de Moreuil souligné en France

0
Des membres de la troupe à cheval du Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), en tenue d’époque, dirigent une reconstitution de la charge au Bois de Moreuil, en France, le 30 mars 2018. (Sgt Dwayne Janes/Direction des Affaires Publiques de l’Armée)

Des membres du Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) se sont rendus en France pour souligner le centenaire de la bataille du bois de Moreuil les 30 et 31 mars 2018.

Le 30 mars, un contingent de cavalerie d’environ 20 Strathconas, en uniforme de la Première Guerre mondiale, a galopé épées dans les airs, accompagnés de membres de la Société régimentaire de Moreuil, en France, lors d’une reconstitution du célèbre assaut de l’Escadron de cavalerie survenu il y a cent ans pendant la bataille du bois de Moreuil.

Aujourd’hui, M. Pierre Boulanger, maire de Moreuil, a accordé le Droit de cité au Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) en guise de remerciement pour les actions héroïques du régiment durant la Première Guerre mondiale. La cérémonie a permis de réaffirmer les liens existants entre le régiment et les citoyens de Moreuil.

La bataille du bois de Moreuil est un événement marquant de la Première Guerre mondiale. Le 30 mars 1918, sur les berges de la rivière Arve en France, la Brigade de cavalerie canadienne dirigée par le lieutenant Gordon Muriel Flowerdew avait forcé le retrait de la 23e Division allemande. Mais cette victoire a eu un prix énorme : le lieutenant Flowerdew a été blessé au combat, et 24 de ses hommes ont fait le sacrifice ultime; il a par la suite lui aussi succombé à ses blessures. Il s’est vu décerner la Croix de Victoria à titre posthume.



Citation

« Il est extrêmement important de commémorer ce moment marquant de l’histoire du Strathcona. Ces jeunes soldats ont fait preuve d’un courage exceptionnel lorsqu’ils ont croisé le fer avec leur ennemi, dans un combat corps à corps. Leur bravoure continue d’être une source d’inspiration de nos jours, pour le renforcement de la résilience et de l’éthos du combattant chez nos soldats, et la préparation en vue des opérations dans d’autres théâtres. »

Brigadier-général Trevor Cadieu, commandant de la 3e Division du Canada, Strathcona principale en service

Faits en bref

L’anniversaire de la bataille du mois de Moreuil est souligné chaque année par le Strathcona, en hommage aux membres du régiment qui sont tombés au combat et en symbole de fierté régimentaire. Cette année, en plus du centenaire célébré en France, des activités commémoratives ont également eu lieu au pays plus tôt au cours du mois, notamment à Edmonton et à Ottawa.

Le lieutenant Gordon Muriel Flowerdew, qui dirigeait l’Escadron C du Strathcona lors de la bataille du bois de Moreuil le 30 mars 1918, s’est vu décerner la Croix de Victoria à titre posthume pour son leadership. Il s’agit de la troisième Croix de Victoria à avoir été remise à des membres du régiment.

Le Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) a été fondé en 1900. Cette unité blindée de la Force régulière est basée à Edmonton, en Alberta. Elle sert le Canada en appliquant sa devise, « Persévérance ».

Le Droit de cité représente l’un des plus grands honneurs qu’une municipalité peut accorder à une unité militaire. Il s’agit d’une tradition de longue date selon laquelle une unité se voit conférer le privilège de défiler dans les rues de la ville « tambours battants, drapeaux flottants et baïonnettes au canon ». Dans le cadre de la cérémonie du centenaire, le Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) a défilé de nouveau dans la ville de Moreuil, cent ans après le défilé qui avait suivi la bataille du bois de Moreuil.

Les sacrifices et les faits d’armes des Canadiens qui ont combattu en Europe durant les deux guerres mondiales constituent un patrimoine appartenant à tous les Canadiens.

Les commentaires sont fermés.