Infanterie 0010 #472 «La voix et la face de Vaillancourt»

0

La question qu’on me pose le plus souvent à propos de ma bande-dessinée est « pourquoi un castor ? ». Vaillancourt est effectivement le seul animal anthropomorphique de tous les personnages. Mais ça n’a pas toujours été ainsi.

En fait, au tout tout début de la BD, en 2009, tous les personnages étaient des animaux. Je me trouvais drôle. Mais dès le strip #7 je fis apparaître un premier humain. Je voulais les mélanger, mais bien assez vite je me suis lassé de ce concept. Ça n’apportait pas grand chose à l’humour.

Je n’ai finalement gardé que Vaillancourt, étant le tout premier personnages de « Infanterie 0010 » et pour d’autre raisons que vous devinerez facilement. Mais des fois je le regrette un peu et me dis que j’aurais dû utiliser que des humains dès le départ. Si ça avait été le cas, François Vaillancourt dit « Franky » aurait sans doute eu le physique ci-dessous qui lui donnerait la vague apparence d’un castor. À savoir deux grandes dents sous un groz nez, les cheveux bruns, des yeux bleus comme sur le drapeau régimentaire et des organes génitaux que ça me sert à rien de vous décrire puisque vous ne les verrez jamais.

J’ai encore trois ou quatre strips à faire puis je vais commencer un chapitre un peu particulier auquel ce strip vous prépare. Je vais répondre à certaines des questions que je reçois ou encore dessiner les idées que plusieurs lecteurs m’ont fait part et que je n’ai jamais pris le temps de faire.

Vous y êtes tous invités, que ce soit pour des questions ou des suggestions. Par contre, pas mal de monde ont retracé mon Facebook personnel (ce qui doit pas être bien difficile). Ça ne me dérange pas vraiment mais je préférerais que vous passiez par la page Facebook de « Infanterie 0010 », que je vous invite à « liker » en même temps car j’y publie parfois des illustrations, d’autres blagues ou encore des strips datant d’avant 45eNord.ca. Il doit bien y avoir une façon de m’envoyer des messages privés via cette page. Au pire écrivez directement sur le mur.




Jonathan Girard s'est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.