Japon: première femme aux commandes d’une flotte de navires de guerre

0
Le porte-hélicoptère « Izumo », le plus grand navire militaire construit par Tokyo depuis la Seconde guerre mondiale, à Yokosuka, au Japon, le 1er mai 2017. (JIJI PRESS/AFP/Archives / STR)

La marine japonaise a annoncé mardi avoir nommé pour la première fois une femme pour diriger plusieurs navires de guerre, parmi lesquels le plus grand de l’armée nippone.

Ryoko Azuma, 44 ans, sera à la tête d’une flotte composée de quatre navires de guerre et aura 1.000 membres d’équipages sous son commandement.

Ryoko Azuma, 44 ans, devient première Japonaise aux commandes d’une flotte de navires de guerre. (Shortpedia)
« C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la Force japonaise maritime d’autodéfense.

« Mais elle n’a pas été choisie parce qu’elle est une femme », a-t-il insisté.

Parmi les navires sous son commandement, se trouve le porte-hélicoptère « Izumo », le plus grand navire militaire construit par Tokyo depuis la Seconde guerre mondiale.

« Je veux faire de mon mieux pour accomplir la mission difficile qui m’a été confiée », a déclaré Ryoko Azuma à des journalistes après la cérémonie qui a marqué sa prise de fonction à Yokohama, ville portuaire près de Tokyo.

« Je ne pense pas au fait d’être une femme, mais je veux m’efforcer de devenir un modèle pour les jeunes femmes officiers », a ajouté Mme Azuma.

Environ 14.000 femmes servent actuellement dans les Forces d’autodéfense, nom de l’armée nippone, soit seulement 6% de ses effectifs.

Le Japon est en retard par rapport aux autres pays développés en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Dans la vie politique, elles restent sous-représentées, avec seulement 47 élues sur 465 au sein de la chambre basse du Parlement.



Les commentaires sont fermés.